29 Sep

LES 4 SAISONS

Ayant demandé à mes abonné.e.s de m’aider lors d’une récente panne d’inspiration, plusieurs d’entre eux m’ont demandé de parler des quatre saisons et de ce qu’elle m’inspirent. Alors je relève le défi, en commençant par le printemps, bien sûr: la saison du renouveau, et du vert, ma couleur préférée. Au printemps, tous les clichés et stéréotypes sont les bienvenus, comme l’est la saison elle-même, ainsi que ses beaux jours. 

The 4 seasons Having asked my followers to help me during a recent lack of inspiration, several of them asked me to talk about the four seasons and what they inspire in me. So here I am, accepting the challenge, starting with spring, of course: the season of renewal, of all things green, my favourite colour. In the spring, all clichés and stereotypes are welcome, just as the season itself is, as well as its beautiful days. 

Mais pour moi, rien ne bat la chaleur et la luminosité des beaux jours d’été. Que je les passe en Provence ou ici, dans mon chez-moi depuis plus de 23 ans, j’adore les longues journées de l’été. J’adore me lever tôt, parfois avec le soleil, et apprécier le beau temps, le son des martinets volant haut dans le ciel, les apéritifs en terrasse. J’adore aussi tout simplement sentir le soleil sur ma peau. Pas vous ?

But for me, nothing beats the heat and the light of the beautiful summer days. Whether I spend them in Provence or here, in my home of over 23 years, I love the long summer days. I love getting up early, sometimes with the sun, and appreciating the fine weather, the sound of the swifts flying high in the sky, the drinks on the terrace. I also simply love feeling the sun on my skin. Don’t you ?

L’automne quand à lui, apporte ses odeurs particulières, ses matins brumeux et ses fruits qu’il suffit de ramasser ou cueillir pour en profiter. J’adore les feuilles qui changent de couleur, et encore plus me promener en forêt, en trainant les pieds dans les feuilles mortes, à la recherche de champignons, comme je le faisais avec mes grands-parents. Je partage également avec mes deux frères une certaine appréciation des marrons grillés…

Autumn brings its particular smells, its foggy mornings and its fruits that you only have to pick up or pick to enjoy. I love the leaves changing colour, and even more walking in the woods, dragging my feet in the dead leaves, looking for mushrooms, as I used to do with my grand-parents. I also share with my two brothers a certain appreciation for roasted chestnuts…

Et enfin, l’hiver. Et oui, il faut bien en parler… Ce que je n’aime pas, mais alors là PAS DU TOUT au sujet de cette saison, c’est le gris. Constant, déprimant, qui nous vole toutes les autres couleurs. Cela dit, il y a aussi de belles journées d’hiver, pleines de ciel bleu, de givre, et de froid qui vous remplit les poumons. J’aime aussi la neige, pas exactement fréquente ici, et jamais assez épaisse pour être gênante, mais très jolie. Enfin, la plupart du temps! 

And finally, winter. Well, yes, we have to mention it… What I don’t like, what I REALLY don’t like about this season is the grey. Constant, depressing, stealing from us all other colours. That said, there are also beautiful wintry days, full of blue skies, of frost, and of that cold that fills your lungs. I also like the snow, not exactly a frequent occurrence here, and never thick enough to be a hindrance, but beautiful. Well, most of the time ! 

Je dois bien sûr vous demander si vous aussi vous aimez certains aspects des quatre saisons, ou même si vous en aimez une plus que les trois autres. Comme toujours, j’espère que me raconterez tout, car j’adore lire vos tweets et autres messages. C’est toujours super sympa de ‘faire votre connaissance’ sur les médias sociaux, où j’aime vous écouter et vous aider dans votre apprentissage ou pratique du français, alors n’hésitez surtout pas. A bientôt ! 

I must of course ask you if you too like some of the aspects of the four seasons, or even if you like one of them more than the other three. As always, I hope you will tell me everything, as I love to read your tweets and other messages. It is always super nice to ‘meet’ you on social media, where I like to listen to you and help you in your learning and practice of French, so never hesitate. See you soon ! 

22 Sep

LE PAIN MOUCHETÉ

Le pain moucheté. C’est la traduction française de bara brith, une spécialité galloise que j’ai préparée pour la première fois le week-end passé. Mes lecteurs et lectrices assidu.e.s sauront que lors de son passage au QG d’ALK, mon élève (et maintenant copine) Lesley m’en avait apporté un, qui fut apprécié comme il se doit, tartiné de beurre, salé en ce qui me concerne. Lesley m’ayant gentiment donné sa recette, j’ai décidé de m’y essayer.

Speckled bread It is the English translation of bara brith, a Welsh specialty that I made for the first time last weekend. My avid readers will know that when she stopped at ALK HQ, my student (and now friend) Lesley brought me one, which was appreciated as it should be, spread with butter, salted for me, of course. Lesley being kind enough to give me her recipe, I decided to try my hand.

La recette n’est pas compliquée, mais demande un peu de soin. Tout d’abord, il faut faire macérer des fruits secs, augmentés dans mon cas de pelures d’agrumes confites, dans un peu de thé corsé et de sucre. Et ce pour au moins 6 heures. Suivant les conseils de Lesley, j’ai laissé mes fruits dans le thé toute la nuit. Et ce matin, j’ai ajouté le reste des ingrédients pour faire une pâte à gâteau au ‘look’ assez spécial. 

The recipe is not complicated, but demands a bit of care. First of all, you have to soak some dry fruit, augmented in my case with candied peels, in a bit of strong tea and sugar. And this for at least 6 hours. Following Lesley’s advice, I left my fruit in tea all night. And this morning, I added the rest of the ingredients to get a batter with a very special ‘look’.

Je suis sûr qu’il y a presque autant de recettes pour le bara brith que de familles galloises, mais je dois dire que celle que j’ai utilisée est très simple. Ce qui m’a le plus marqué, c’est l’absence complète de matières grasses, à part le peu de beurre utilisé pour graisser le moule. Je dois vous avouer que je viens d’en dévorer une tranche, accompagnée d’une tasse de thé, qui plus est au soleil sur la terrasse. Que demander de mieux ?

I am certain that there are as many bara brith recipes as there are Welsh families, but I must say that the one I used was very simple. What I noticed first is the total absence of fat, apart from the little butter used to greased the tin. I must admit that I have just devoured a slice of it, together with a cup of tea, and in the sun, on the terrace on top of it. Who could ask for more ?

Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, mais j’adore essayer de nouvelles recettes, qu’elles soient sucrées ou salées, et celle-ci est si simple que je me devais de l’utiliser le plus tôt possible. J’aurais tant aimé que Lesley eût été là pour me donner son avis, mais bon, ça sera pour une autre fois. En tout cas, de l’avis de mon mari, il aurait été content de payer pour une telle tranche dans un petit café gallois, alors ça me suffit !

I don’t know if it is the case for you, but I love trying new recipes out, whether they are sweet or savoury, and this one is so simple that I simply had to try it as soon as possible. I would have loved for Lesley to have been here to give me her opinion, but hey ho, it’ll be for another time. In any case, in my husband’s opinion, he would have been happy to pay good money for a slice like that in a little Welsh café, so that’s enough for me ! 

Je vais demander à Lesley si elle est d’accord pour que je vous donne la recette, alors faites-moi savoir si vous aussi vous aimeriez essayer de préparer un bon bara brith. Pour cela, rien de plus simple: abonnez-vous à mon compte Twitter ou Instagram et guettez la parution de la recette. Et bien sûr, comme toujours, j’espère que vous me ferez le plaisir de passer me dire bonjour, avec une photo de vos exploits. A bientôt ! 

I will ask Lesley if she is ok with me giving you the recipe, so let me know if you too would like to try to prepare a good bara brith. In order to do that, follow those simple steps: follow me on my Twitter or Instagram account and watch for the publication of the recipe. And of course, as always, I hope that you will do me the honour to drop by to say hello, with a picture of your efforts. See you soon ! 

15 Sep

#BLOG

Chers ami.e.s, lecteurs et lectrices, vous êtes chaque semaine de plus en plus nombreux à lire les articles que je publie, et je vous en remercie de tout mon coeur. Certain.e.s d’entre vous se sont même abonné.e.s, pour ne manquer aucun de mes articles. Et c’est pout ça que cette semaine, je suis un peu inquiet, car je trouve assez difficile de trouver assez d’inspiration pour vous parler de choses intéressantes. 

#blog Dear friends and readers, each week, more and more of you read the posts I publish, and I thank you with all my heart. Some of you have even subscribed, so as not to miss any of my posts. Et this is why I am a bit worried this week, as I find it quite difficult to find enough inspiration to tell you about interesting things. 

Je ne sais pas si vous le savez, mais chaque matin un article est tiré au hasard des archives de mon site et publié automatiquement sur Twitter. Hier matin, l’article en question était au sujet du film Les figures de l’ombre, qui raconte l’histoire de ses femmes extraordinaires qui travaillaient pour la NASA. Un article dont je suis assez fier, d’ailleurs. Si vous lisez assidûment mes articles, je suis assez curieux de savoir si vous en avez apprécié un en particulier.

I don’t know if you know it, but each morning, a post is picked at random from the archives on my website and is automatically published on Twitter. Yesterday morning, said post was about the film Hidden Figures, which tells the story of these extraordinary women who worked for NASA. A post I am rather proud of, by the way. If you are an avid reasder of my posts, I am quite curious to know if you’ve loved one in particular.

Je me souviens également de mon premier article, qui n’était même pas en français ! Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais décidé de ne le publier qu’en anglais, ce qui me paraît maintenant être une décision assez bizarre. Après beaucoup de travail, vous avez devant vous, chaque semaine, le produit fini, qui est en fait le résultat de plusieurs consultations avec mes amis. J’espère que vous appréciez le format, mais aussi que vous n’hésiteriez pas à me dire ce que vous en pensez. 

I also remember my first post, which wan’t even in French ! I don’t know why, but I had decided to only publish it in English, a decision which now appears simply bizarre. After a lot of work, you have in front of you, each week, the finished product, which is in fact the result of several consultations with friends. I hope you appreciate the format, but also that you wouldn’t hesitate to tell me what you think.

Plusieurs de mes étudiants, ainsi que mes amis et vous, les fans, me parlez souvent de mon blog, et en particulier de vos articles préférés, ou plus particulièrement du type d’articles que vous aimez le plus. Les articles sur la culture française sont populaires, comme le sont ceux sur la cuisine. Pourtant, les articles les plus populaires sont les plus nostalgiques, remplis de mes souvenirs d’enfance, ou même de ceux plus récents.

Several of my students, as well as my friends and you, my fans, often talk to me about my blog, and in particular about your favourite article, or more precisely of the type of articles that you like best. Posts on French culture are popular, as are those on cooking. However, the most popular posts are the more nostalgic ones, filled with childhood memories, or even more recent ones. 

Je vous invite donc à vous plonger dans les archives, et j’espère qu’après avoir lu les articles répondant à certains mots-clés, vous me ferez le plaisir de me dire ceux qui, comme on dit en anglais, font flotter votre bateau. Et si jamais vous avez des conseils et des idées à me donner, laissez-les moi en commentaire, ou passez causer sur Twitter !

I am therefore inviting you to dive into the archives, and I hope that after having read several articles answering to particular tags, you will tell me which ones float your boat. And if you ever have some advice or some ideas to give me, please leave a comment, or drop by on Twitter !  

08 Sep

JE FAIS LE MIEN

J’adore cette période de l’année, vous le savez, chers amis et lecteurs, et j’ai déjà écrit plusieurs articles sur l’automne. J’espère pourtant que vous me pardonnerez cet article de la semaine, dédié à cette saison. Cette fois-ci, cependant, j’ai une bonne raison de vous importuner encore une fois avec le même sujet: les noisettes. Les noisetiers autour de la maison commencent à se débarrasser de leurs fruits, et je me dépêche de les ramasser avant que les écureuils ne les mangent ou ne les enterrent tous.

I’m making my own I love this period of the year, as you know, dear friends and readers, and I have already written several posts on autumn. Indeed I hope that you will forgive me this week’s article, dedicated to this season. This time, however, I have a good reason to bother you once more about the same topic: hazelnuts. The trees around the house are starting to shed their fruits, and I am hurrying to collect them before the squirrels eat them or bury them all. 

Une fois les noisettes recueillies, je pourrais bien sûr les garder au sec et les déguster dans les quelques prochains mois, mais je suis très impatient, alors je suis sur le chemin de guerre pour des recettes. J’ai déjà trouvé deux ou trois gâteaux et une tarte au chocolat qui utilisent des noisettes sous plusieurs formes, mais la recette que je préfère pour le moment, c’est celle d’une pâte au chocolat et aux noisettes, pour remplacer celle produite commercialement que vous connaissez sûrement. 

Once the hazelnuts are gathered, I could of course keep them dry and appreciate them in the next few months, but I am very impatient, so I am on the warpath for recipes. I have already found a couple of cakes and a chocolate tart which use hazelnuts under several forms, but my preferred recipe for the moment is one for a chocolate and hazelnut paste, to replace the one commercially produced, that you will I’m sure know. 

Alors j’ai fait des recherches, et je peux vous dire que si vous voulez des recettes pour la-dite pâte, vous en trouverez des douzaines. Après mûre réflexion, j’en ai choisi une qui ne contient que cinq ingrédients. Ça n’est pas que je cherchais une recette très facile (je n’ai pas peur des plus compliquées !), mais celle-là me plaît car ses ingrédients sont naturels et que, une fois fini, le résultat peut se conserver hors du frigo. 

So I did some research, and I can tell you that if you want a recipe for said paste, you will find dozens of them. After thinking hard, I chose one that contains only five ingredients. It’s not that I was looking for an easy recipe (I’m not afraid of more complicated ones!), but I like this one because the ingredients are natural and because the result, once finished, can be kept out of the fridge.

Je ne sais pas si comme moi vous aimez profiter des cadeaux que nous fait la nature, mais je suis très content, et pas peu fier, de pouvoir créer quelque chose, ma foi assez sain, sans trop d’effort. En plus, l’ingrédient principal de ma pâte aux noisettes est gratuit, ce qui me fait très plaisir. Les autres ingrédients, quant à eux, m’attendent sagement dans le placard. Il ne me reste plus qu’à casser deux cents noisettes !

I don’t know if like me you like to take advantage of the presents that nature gives you, but I am very happy, and not a little proud, to be able to create something, which is rather healthy, without too much effort. On top of it, the main ingredient of my hazelnut paste is free, which pleases me most. The other ingredients, as far as they are concerned, are waiting patiently in the cupboard. All I have to do is break two hundred hazelnuts!

Alors, comment ça se passe chez vous ? Est-ce que vous aussi vous aimez préparer des choses à partir d’ingrédients que la nature nous donne ? Peut-être aimez-vous en faire cadeau à ceux et celles qui vous sont chers/chères ? Je suis toujours à la recherche de bonnes idées, alors j’espère que vous n’hésiterez pas à me laisser vos recommandations en commentaire. En attendant, à la semaine prochaine !

So, what is it like at home ? And do you like to prepare things from ingredients nature gives you ? Maybe you like to gift them to all your loved ones ? I am always looking for good ideas, so I hope that you will not hesitate to leave me your recommendations in a comment. Meanwhile, see you next week !

01 Sep

ELEVE J

Salut tout le monde! Si vous lisez ces lignes régulièrement, vous saurez que je ne parle pas souvent de mes élèves, mais je dois faire aujourd’hui une exception. Même si je garderai son nom secret, je voudrais vous parler de mon élève J, et de son adorable épagneule, que j’appellerai également J, vu que son nom commence par la même lettre que sa ‘maman’. Adorable, mais un peu coquine, car elle adore machouiller à travers sont harnais lors de ‘vraies’ rencontres.

Student J Hello everybody! If you read these lines regularly, you will know that I don’t often talk about my students, but I must make an exception today. Even if I will keep her name a secret, I would like to tell you about my student J, and of her adorable spaniel, which I will also call J, as her name starts by the same letter as her ‘mum’. Adorable, but a little bit naughty, as she loves to gnaw through her harness during ‘real’ meetings.

Je ne me souviens même pas comment nos leçons ont commencé, mais je sais que ça fait un bon bout de temps que J et moi travaillons ensemble. Nous sommes passés par la grammaire pure, le vocabulaire, les exercices d’écoute, et la traduction, pour en arriver aujourd’hui à un savoureux mélange, augmenté de beaucoup de conversation, le tout dans un superbe français. Même si J serait la première personne à vous dire que je réussis encore à lui poser des colles! 

I do not remember how our lessons started, but I know that it has been a while that J and I have been working together. We went through pure grammar, vocabulary, listening exercises, and translation, to arrive today to a tasty mix, augmented with a lot of conversation, all of it in superb French. Even is J would be the first person to tell you that I still succeed confounding her! 

Je pense que tout cela explique pourquoi je retrouve J tous les jeudis, presque sans faute, pour une heure de conversation et de travail. Nous nous connaissons plutôt bien maintenant, après nous être rencontrés plusieurs fois, alors nous trouvons toujours de quoi parler. Surtout ces derniers temps, car nous utilisons ce que j’appelle des ‘images à parler’: chaque semaine, une image nous sert de support, et nous aide à explorer plus de vocabulaire et de grammaire.

I think that all this explains why I meet up with J every Thursday, almost without fail, for an hour’s worth of work and chat. We know each other well by now, after meeting several times, so we always find something to talk about. Especially these days, because we are using what I call ‘speaking images’: each week, a picture is used as a stimulus, and helps us to explore more vocabulary and grammar. 

J’adore mes leçons avec J et J, car elles apportent toujours beaucoup de nouveaux mots, dont vous profitez toutes et tous: je les utilise souvent pour illustrer mon mot et expression du jour, que vous pouvez trouver sur Twitter et Instagram. En fait, j’adore mes leçons avec J et J tout court, car elles sont tout simplement très amusantes et pleines de bons moments. 

I love my lessons with J and J, because they always bring new words, from which you all benefit: I often use them to illustrate my word and expression of the day, which you can find on Twitter and Instagram. In fact, I love my lessons with J and J full stop, as they are simply very funny and full of good moments. 

Mais avant toute autre chose, ce dont je suis le plus fier est d’avoir été la personne que J a choisie pour son travail avec le français. Je suis fier de l’énorme travail et du progrès effectué par J au cours de nos leçons. Alors j’espère que certain.e.s d’entre vous suivront sont exemple et passeront me dire bonjour. Qui sait, ça pourrait être comme ça qu’une belle et longue amitié entre les étudiant.e.s et leur tuteur commence ! 

But above all, what I am most proud of is to have been the person J chose to help her work on her French. I am proud of the enormous amount of work and how much progress she has made during our lessons. So I hope that some of you will follow her example and will drop by to say hi. Who knows, that could be the way a beautiful and long friendship between students and their tutor starts! 

26 Aug

UNE DECEPTION

Si vous avez vu mon petit message sur les médias sociaux samedi, vous saurez pourquoi je suis déçu. Pas déçu en général, seulement d’avoir dû annuler mon petit séjour en France, prévu pour la semaine prochaine. Je devais partir jeudi, en route pour le sud de la France pour cinq ou six jours, avant de remonter vers mon chez-moi en passant par la Bourgogne. Et tout ça en voiture, sans avoir à trop rentrer en contact avec beaucoup de personnes.

Disappointment If you have seen my little message on social media on Saturday, you will know why I am disappointed. Not disappointed in general, only to have had to cancel my little stay in France, planned for next week. I was going to leave on Thursday, on my way to the south of France for five or six days, before coming back up towards my little home going through Burgundy. And all of this in the car, without having to get too much into contact with a lot of people. 

Bien sûr, j’étais préparé à devoir porter un masque et rester à distance des autres le plus possible, mais c’est en fait l’obligation de respecter une période de quarantaine de deux semaines au retour au bercail qui m’a poussé à abandonner mes plans. Avec beaucoup de travail et des projets pour la rentrée, je ne peux pas me permettre de ne pas pouvoir sortir de chez moi, ou ne voir personne. Alors la seule solution pour moi et de ne pas partir tout de suite. 

Of course, I was prepared to have to wear a mask and stay at a distance from others as much as possible, but in fact it is the obligation to respect a period of quarantine, two weeks upon my return to the nest, which pushed me to abandon my plans. With a lot of work and some projects for the going back to school period, I cannot afford not to be able to get out of my house, or see no-one . So the only solution for me is not to go right now. 

Le miel de lavande, la verveine, et les autres victuailles que je devais rapporter de France devront attendre une autre visite, mais ça n’est pas grave. Ce qui me fait le plus de peine est de pas aller voir ma maman, que je n’ai pas vue depuis un petit moment maintenant. Mais encore une fois, avec un peu de chance, je ne devrai pas attendre trop longtemps avant de lui rendre visite. Et avant d’aller faire un tour dans deux ou trois supermarchés, sans compter quelques visites sur mes marchés préférés. 

The lavender honey, the verbena, and the other treats that I was going to bring back from France will have to wait for another visit, but that’s not that bad. What pains me the most is not going to see my mum, whom I haven’t seen for a little while, now. But again, with a bit of luck, I will not have to wait for too long before paying her a visit. And before going to a couple of supermarkets, without forgetting the visits to my favourite markets. 

Entretemps, je vais pouvoir continuer à dorloter et chouchouter mes élèves, qui ont tous et toutes été très sympa en me disant qu’ils ont été déçus pour moi. Cela dit, ils étaient aussi très contents de pouvoir continuer leurs leçons la semaine prochaine et celle d’après. De plus, même si je ne peux pas vous en dire beaucoup pour l’instant, je travaille en ce moment même sur un beau projet qui demandera pas mal de mon temps et beaucoup de travail. 

In the meantime, I’ll be able to continue taking care of my students, who all have been really nice telling me that there were disappointed for me. That said, they were also very happy to be able to continue their lessons next week and the week after. On top of that, even if I can’t tell you much about it for the moment, I am currently working on a great project that will demand a lot of my time, and a lot of work.

Alors comme vous pouvez le lire, je suis bien sûr un peu déçu de ne pas aller en France cette semaine, mais très content de rester à la maison et continuer à travailler. Y compris sur ces quelques lignes que vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à lire chaque semaine. Je vous en remercie, d’ailleurs, et vous encourage à vous abonner à mon blog, afin de ne pas rater le prochain article. A la semaine prochaine! 

So, as you can read, I am of course a little bit disappointed not to be going to France this week, but very happy about staying home and continuing to work. Including on these few lines, that more and more of you read every week. I thank you for it, and encourage you to subscribe to my blog, so that you don’t miss the next post. See you next week ! 

18 Aug

POUR DE VRAI

Dimanche midi, j’ai eu le grand plaisir d’accueillir Lesley, une de mes élèves, accompagnée de son mari, au QG d’ALK. Je dis bien “le grand plaisir”, car ça ne m’arrive pas souvent. Après avoir passé quelques heures en sa compagnie à travers nos écrans respectifs, rencontrer Lesley ‘pour de vrai’ a été une expérience que je veux déjà répéter. Alors Lesley, si tu lis ces lignes, tu sais que tu es la bienvenue à Noël!

For real Sunday lunchtime, I had the great pleasure to welcome Lesley, one of my students, together with her husband, at ALK HQ. I do mean “great pleasure”, as it doesn’t happen to me often. After spending a few hours in her company through our respective screens, meeting Lesley ‘for real’ was an experience I already want to repeat. So Lesley, if you read these lines, you know that you are welcome at Christmas!

De tous et toutes mes élèves avec qui j’ai déjà eu le privilège de passer de bons moments à apprendre et pratiquer le français en ligne, il ne m’est arrivé que d’en rencontré deux, trois maintenant: Lesley, Jennifer (et son adorable épagneul Josie), et une autre Jennifer, américaine cette fois, lors de son passage en Bourgogne il y a quelques années. Je sais, quelle était la probabilité que deux de mes rencontres soient deux Jennifer! 

Of all the students with whom I have had the privilege of spending good times learning and practising French on line, it happens that I have only met two, or rather three now: Lesley, Jennifer (and her adorable spaniel Josie), and another Jennifer, American this time, during her trip to Burgundy a few years ago.I know, what was the probability of two of my meetings being with two Jennifers!

Mais Lesley a apporté beaucoup de variété (ainsi qu’un excellent bara brith dont je me délecte en ce moment même, beurré bien sûr!), et pas seulement avec son prénom très différent! Tout d’abord parce qu’au moment de ses leçons avec Alphonse et moi, elle était à bord d’un camping-car garé chez ses beaux-parents. Bizarre me direz-vous? Pas du tout, vu que 2020 a été jusqu’à présent une année des plus bizarres. 

But Lesley brought a lot of variety (as well as a delicious bara brith, which I am savouring at this precise moment in time, buttered of course!), and not only with her very different name! First of all because of the fact that at the time of her lessons with Alphonse and me, she was aboard a camper van parked at her in-laws’. Bizarre, I hear you say? Not at all, seeing as 2020 has so far been one of the craziest of years ever. 

En temps “normal”, Lesley sillonne l’Europe dans sa maison sur roues, s’arrêtant deçà, delà (pardon Paul Verlaine) en fonction de ses besoins et envies. Sa visite ici ce dimanche était tout simplement dûe au fait qu’elle était en route pour la France, la veinarde. Alors elle s’est tout simplement arrêtée en route, ce qui lui a donné l’occasion de rencontrer Alphonse, ce qui, vous vous en doutez, a été un illustre plaisir!

In ‘normal’ times, Lesley crisscrosses Europe in her house on wheels, stopping hence and whence (apologies to purists), according to her whims and needs. Her visit here this Sunday was simply due to the fact that she was en route for France, the lucky duck. So she simply stopped on the way, which gave her the opportunity of meeting Alphonse, which was, as you can guess, a massive pleasure!

Alors je souhaite “Bon voyage!” à Lesley, qui je le sais est très heureuse d’encore une fois fouler le sol français. Je sais également qu’elle a déjà mis ses leçons avec moi à l’épreuve grâce à quelques échanges tout en français, qui, je l’espère, auront servi à lui prouver qu’elle a atteint un super niveau, ainsi qu’une aisance qui la laisseront continuer son apprentissage sans peur des quelques erreurs commises. A bientôt !

So let me wish Lesley a “Bon voyage!”, as I know she is very happy to walk on French soil once again. I also know that she has already put her lessons with me to good use thanks to a few exchanges all in French, which, I hope, will have gone a long way to prove to her that she has reached a great level, as well as a certain ease, which will both let her continue her learning without fear of the very few mistakes to be made. See you soon! 

11 Aug

UN VÉRITABLE DÎNER DE RÊVE

Cette fois, je crois que j’ai vraiment perdu la tête. La nuit dernière, j’ai rêvé que j’avais invité de très intéressants personnages à dîner. Vous aurez peut-être déjà lu mes articles précédents sur le même sujet, et aurez vu que j’adorerais faire connaissance avec de grands personnages historiques ou vivants. Mais cette fois-ci, mes invités étaient tous dessinés. Oui, vous avez bien lu, dessinés. 

A real fantasy dinner This time, I think that I really have lost my mind. Last night, I dreamt that I had invited some very interesting characters to dinner. You might have already read my previous posts on the same topic, and will have seen that I would love to meet up with some great historical or living figures. But this time, my guests were all drawn. Yes, you read that right, drawn.

Le premier d’entre eux est un jeune reporter belge, toujours accompagné d’un petit chien blanc. Vous aurez bien sûr reconnu Tintin, et son chien Milou. Qui ne voudrait pas rencontrer le héros de tant d’aventures vécues aux quatre coins du monde. Les gangsters, les naufrages, les trafiquants de drogue, le Yeti, les accidents d’avion et même Bianca Castafiore, il survit à tout et je voudrais entendre toutes les histoires qu’il a à raconter! 

The first of them is a young Belgian reporter, always accompanied by a little white dog. You will of course have recognised Tintin and his dog Milou (sorry, I cannot bring myself to call him Snowy). Who would not want to meet the hero of so many adventures encountered in the four corners of the world. Gangsters, shipwrecks, drug dealers, the Yeti, plane crashes and even Bianca Castafiore, he survives it all and I would love to hear all the stories he has to tell !

Mon deuxième invité, bien que moins connu que le premier, et infiniment moins énergique, est Gaston Lagaffe. Il travaille (bien grand mot…) pour un magazine mais passe ses journées à essayer ses inventions farfelues et à s’occuper de ses animaux domestiques, un chat qui est dans les pattes de tout le monde et une mouette neurasthénique. Et pourtant, la “philosophie Gaston” est bien attrayante, alors je pense qu’il vaut le coup d’être connu. 

My second guest, a lot less well-known than the first, and infinitely less energetic, is Gaton Lagaffe. He works (well, sort of…) for a magazine but spends his days trying his hairbrained inventions and taking care of his pets, a cat that’s always in the way and a depressed seagull. And yet, the “Gaston philosophy” is rather attractive, so I think that he’s worth getting to know.

Mon troisième invité est tout l’opposé des deux premiers: Thorgal est un gars “physique”. Certain.e.s diront qu’il est plutôt baraqué, ce que je ne saurais contredire, ce qui est plutôt normal car il a été élevé par les Vikings. Je ne sais pas s’il pourrait expliquer toutes ses aventures, vu qu’elles sont plutôt compliquées, mais je suis sûr qu’il pourrait m’apprendre deux ou trois trucs au sujet du tir à l’arc… 

My third guest is the complete opposite of the first two: Thorgal is the “physical” type. Some will say that he’s rather well-built, which I will not deny, a fact that is quite normal since he was raised by the Vikings. I don’t know if he could explain all his adventures, seen as they are rather complicated, but I am sure he would be able to teach me a thing or two about archery…

Alors voilà, un dîner qui devrait se révéler plutôt intéressant, malgré son nombre réduit d’invités. Qu’en pensez-vous? Je sais bien que la liste manque un peu de diversité à un certain niveau, mais bon, je pourrais organiser un autre dîner très bientôt, avec des héroïnes cette fois. En tout cas, j’espère que ma sélection vous aura permis de découvrir des univers très différents.

So there we are, a dinner that should prove rather interesting, despite the limited number of guests. What do you think? I know full well that the list lacks in diversity on a certain front, but hey ho, I could organise another dinner very soon, with heroines this time. In any case, I hope that my selection will have enabled you to discover very different worlds. 

04 Aug

LE PRÉNOM DE MONSIEUR tALK

Si vous suivez les aventures de ma mascotte sur Twitter ou Instagram, vous saurez sûrement qu’après sept belles années d’amitié, mon compagon de voyage et figure de proue de la marque ALK m’a enfin révélé son prénom. Je sais, vous me direz qu’il a pris son temps. Je vous répondrai que la soi-disant légendaire froideur des Français.e.s, souvent méprise pour de la grossièreté, n’est en fait qu’une grande retenue et l’amour de faire les choses suivant d’ancestrales règles. 

Monsieur tALK’s first name If you follow the adventures of my mascot on Twitter or Instagram, you will surely know that after seven beautiful years of friendship, my travelling companion and figurehead of the ALK brand has at last revealed his first name to me. I know, you will tell me that he took his time. I will answer that the so-called legendary coldness of the French, often misrepresented as rudeness, is nothing more that a profound reserve and the love of doing things following ancestral rules. 

Cela dit, maintenant que Monsieur tALK et moi sommes copains comme cochons, j’ai décidé de garder cette précieuse information pour moi un peu plus longtemps. En échange, je vous propose un petit concours. Afin de gagner le livre de la collection tALK French de votre choix, tout ce que vous avez à faire est de deviner le prénom de Monsieur tALK, et de me proposer votre réponse sur les plateformes citées plus haut. 

That said, now that Monsieur tALK and I are the best of friends, I have decided to keep this piece of information for myself a little bit longer. In exchange, I offer you a little competition. In order to win a copy of one of the tALK French collection of books of your choice, all you have to do is to guess Monsieur tALK’s first name, and to give me your answer on one of the platforms mentioned above. 

J’ai déjà reçu des réponses , mais à l’heure de la publication de ces lignes, pas la bonne! Alors vous avez encore toutes les chances de gagner le prix. Je viens d’ailleurs de donner à mes abonné.e.s deux petits indices, alors je me permets de vous les rappeler ici: le prénom en question est masculin, bien français et très peu utilisé ces jours-ci, et ne contient pas deux fois la même lettre.

I have already received some answers, but at the time of publication, not the correct one! So you have every chance to win the prize. Indeed, I have just given my followers two little clues, so I’ll take the liberty to repeat them here: the name in question is masculine, very French and not much in use these days, and does not contain the same letter twice.

Je sais que je fais un peu durer le plaisir, et que je pourrais vous donner un meilleur indice, comme la première lettre de ce prénom, par exemple. Si personne ne devine la bonne réponse dans les quelques prochains jours, je vous la donnerai, c’est promis, cette première lettre. Mais pas plus, parce qu’après, ça devient trop facile! 

I know that I am leaving you on tenterhooks a bit, and that I could give you a better clue, such as the first letter of the name, for example. If nobody guesses the correct answer in the next few days, I will give it to you, that first letter, I promise. But nothing else, because after that, that would be too easy! 

En parlant de prénoms. Quel est le vôtre? Quelles en sont les origines? Est-ce un nom qui court dans votre famille depuis des générations, ou plutôt un prénom tout brillant comme un sou neuf? Et vous convient-il, ou voudriez-vous en changer? Aimeriez-vous un prénom bien français, comme celui de Monsieur tALK? Qui sait, vous le partagez peut–être déjà avec lui! En tous les cas, n’oubliez pas de participer au concours !

Speaking of first names. What’s yours? What are its origins? Is it a name that’s been running in your family for generations, or rather a shiny new name? And do you like it, or would you like to change it? Would you like a typically French name, like Monsieur tALK’s? Who knows, you may already share it! In any case, don’t forget to take part in the competition!