24 Jan

À L’AUBE

Je dors assez mal ces temps-ci, et je me réveille souvent vers cinq heures du matin, voire un peu plus tôt. D’un côté, c’est plutôt normal, car je ne me couche pas trop tard non plus, et d’un autre, ça ne me dérange pas du tout, car j’ai toujours été “du matin”. Le seul problème, c’est que je n’aime pas du tout rester au lit une fois que je suis réveillé. Alors très souvent, pour ne pas réveiller mon mari, je me lève et descends dans mon bureau, où je travaille un peu. C’est carrément incroyable ce que je peux faire à cette heure-là, comme écrire l’article de la semaine, comme la semaine dernière.

At dawn  I am not sleeping very well these days, and I often wake up around five in the morning, if not a little bit earlier. On the one hand, it is rather normal, as I don’t go to bed too late either, and on the other, it doesn’t bother me at all, as I have always been “a morning person”. The only problem is that I don’t like to stay in bed once I am awake. So very often, so as not to wake my husband up, I get up and go down to my study, where I work a little. It’s frankly unbelievable what I can achieve at that time, like writing the week’s blog post, as I did last week.

Hier, quand je suis sorti faire un tour, histoire de prendre l’air et de me changer les idées, il était encore très tôt, et le soleil n’était qu’une idée derrière l’horizon. Cependant, il remplissait déjà le ciel de superbes couleurs : un bleu céruléen et le plus tendre des roses, tous les deux teintés de vert émeraude. Le froid se faisait sentir, mais me faisait du bien avec chaque bouffée d’air frais. Rien de tel qu’un grand bol d’air le matin, pour remplacer le brouillard qui quelquefois me remplit l’esprit. C’était le cas ce matin-là, j’avais besoin de marcher.

Yesterday, when I went for a stroll, so as to get some air and a change of scenery, it was still very early, and the sun was only an idea below the horizon. However, it was already filling the sky with superb colours: some cerulean blue and the most tender of pinks, both tinted with emerald green. The cold made its presence felt, but it did me good with each breath of fresh air. Nothing like a nice lungful of air in the morning, to take the place of the fog that sometimes fills my mind. It was the case that morning, I needed a walk. 

Avec chaque pas, posé avec soin afin de ne pas glisser sur le verglas, me venait les sons de la forêt. Les oiseaux chantaient déjà, eux qui du haut de leurs perchoirs apercevaient sans doute déjà le soleil levant. Quant à moi, je me contentais d’essayer de les reconnaître : le merle, sautillant devant moi, était facile à identifier, comme le fut le rouge-gorge planté sur la barrière qui bloquait provisoirement mon chemin. Ils étaient tous les deux resplendissants, l’un avec son plumage noir, l’autre avec son plastron rouge qui brillait devant le blanc du givre qui recouvrait tout, des touffes d’herbe aux fougères, des brindilles au sol aux plus grosses branches des hêtres, des chênes et des bouleaux. 

With each step, careful so as not to slip on the black ice, I could hear more sounds of the forest. The birds were already singing, who, from their high perch, were no doubt already catching a glimpse of the rising sun. As for me, I was content trying to recognise them: the blackbird, hopping in front of me, was easy to identify, as was the robin planted on the fence that was temporarily blocking my way. They were both magnificent, the former with its black feathers, the latter with its red breast shining in front of the white of the hoarfrost that was covering everything, from the tufts of grass to the ferns, from the sticks on the ground to the limbs of the beeches, the oaks, and the birches.

Sur le chemin de retour vers mon chez-moi, l’esprit rendu plus clair par tous ces sons et ses images, je pensais à ma journée, qui s’étendait devant moi. Privilège de ceux et celles qui se lèvent tôt, la clarté de cette matinée éclairait mon chemin et me donnait assez d’inspiration pour passer une bonne journée. J’aime mes lundis, que je mets de côté pour préparer et planifier ma semaine. Installé bien au chaud dans mon bureau, avec une tasse de café, je travaille en musique (le silence est un ennemi insidieux) et viens communiquer avec vous toutes et tous qui me faites le plaisir de lire ces lignes.

On the way back to my home, my spirits lifted by all the sounds and sights, I was thinking about my day, which was sprawling ahead of me. Priviledge of the people who get up early, the clarity of the morning was lighting my way and was inspiring me so that I could have a good day. I love my Mondays, which I set aside to prepare for and plan my week. Settled in my warm office, with a cup of coffee, I work to music (silence is an insidious enemy) and come to communicate with you, who give me the pleasure to read these lines.

Comme d’habitude, les questions les plus saugrenues fusent dans ma tête : êtes-vous, comme moi, des lève-tôt ? Ou êtes-vous plutôt des couche-tard ? Que faites-vous pour occuper les heures que les autres ne remplissent pas, tôt le matin ou tard le soir ? Peut-être passerez-vous me le dire dans un commentaire ici, ou sur Twitter, Instagram ou bien même TikTok ? Si vous me racontez tout, n’oubliez pas de décrire votre dernière plus belle balade, la dernière chanson que vous écoutez en boucle, ou le petit-déjeuner qui a commencé une autre belle journée. À bientôt !

As always, the most awkward of questions go through my head: are you, like me, an early bird? Or are you more of a night owl? What do you do to while away the hours that others don’t fill, early in the morning or late at night? Maybe you will drop by to tell me everything in a comment here, or on Twitter, Instagram or even TikTok? If you tell me everything, don’t forget to tell me about your latest pretty walk, the latest song that you listen to on a loop, or the breakfast that started you off on another beautiful day. See you soon!

18 Jan

MILLE

Salut tout le monde ! J’écris ces mots en direct de mon canapé. Il n’est même pas sept heures du matin, en ce froid et sombre mercredi matin. Comme d’habitude, je suis un peu en retard pour écrire l’article de la semaine. Il faut bien avouer que quelquefois, un certain manque d’inspiration ne m’aide pas à écrire des lignes que vous toutes et tous, chers amis et lecteurs, trouverez intéressantes, informatives, ou tout simplement divertissantes. Et je sais que je vous demande toujours de passer me voir sur tous les bons médias sociaux, alors je voudrais vous en parler un peu aujourd’hui.

A thousand Hello everyone! I am writing these words straight from my sofa. It is not yet seven in the morning, on this cold and dark Wednesday morning. As always, I am a little late writing this week’s article. I must admit that sometimes, a certain lack of inspiration is not helping me write the lines that you all, dear friends and readers, will find interesting, informative, or quite simply amusing. And I know that I always ask you to drop by to see me on all good social media, so I would to talk about those today.

Twitter, malgré les vagues qui l’ont agité ces derniers temps, reste LE lieu où je “rencontre” la plupart d’entre vous, ainsi que la plupart de mes clients. Vous savez sûrement que j’offre de petits exercices plusieurs fois par jour, mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que vous êtes de plus en plus nombreux à y participer, ce qui me remplit de joie. J’adore être en mesure de vous aider à pratiquer votre français tous les jours. Et surtout, j’espère que vous n’hésiterez pas à me faire signe et à vous abonner à mon compte.

Twitter, despite the waves that rocked it these past few weeks, remains THE place where I “meet” most of you, as well as most of my clients. You will surely know that I offer little exercises several times a day, but what you may not know is that more and more of you are taking part in them, which fills me with joy. I love being able to help you practise your French every day. And above all, I hope that you will not hesitate to come say hi and follow me.

Les mêmes exercices (sans le quiz quotidien, une exclusivité Twitter) apparaissent également sur ma page sur Instagram. Si vous préférez ce format, vous y trouverez plus de petites vidéos, mais également des aperçus de la vie de tous les jours au QG d’ALK. Tenant compte de la nature de ce média, je publie aussi régulièrement des images de tous les endroits qu’Alphonse et moi visitons. Que ce soit un petit week-end à la campagne ou une longue croisière, vous êtes toujours nombreux à commenter et poser de petits cœurs sous nos photos, alors merci beaucoup de votre fidélité.

The same exercises (minus the quiz, a Twitter exclusivity) also appear on my Instagram page. if you prefer this format, you will find more short videos there, but also glimpses of everyday life at ALK HQ. Taking into account the nature of this media, I also regularly publish photos of all the places that Alphonse and I visit. Whether it be a small weekend in the countryside or a long cruise, there are also so many of you commenting and liking our photos, so thank you very much for your faithfulness.

Dernier venu dans mon arsenal, TikTok m’aide beaucoup à atteindre un nouveau groupe d’amateurs de français. Un groupe qui compte déjà plus de mille membres, d’où le titre de cet article. Les commentaires qui commencent à apparaître sous mes vidéos me disent aussi que les médias sociaux ont encore un rôle à jouer pour la communauté des apprenants. Un constat qui me fait bien plaisir, car je considère ce rôle le plus important, loin des conflits, des trolls, et autres polémiques. Je suis sûr que vous serez d’accord avec moi sur ce point.

The latest arrow in my quiver, TikTok is helping me to reach a new group of French aficionados. A group which is already a thousand strong, hence the title for this post. The comments starting to appear under my videos are also telling me that social media still have a role to play in the learners’ community. An observation that pleases me, as I consider this role very important, far from the conflicts, the trolls and other controversies. I am sure that you will agree with me on this point.

Une seule chose n’est pas encore très claire : malgré le retour d’information que je reçois de mon site, je ne sais pas vraiment si mes articles atteignent mon public, ou s’ils vous apportent ce dont vous avez besoin. Je pense en ce moment à renouveler les exercices et autre vocabulaire que je vous propose, alors j’aimerais bien entrer en dialogue avec vous toutes et tous pour que vous puissiez me dire ce que vous attendez de ma présence sur les médias sociaux. Je compte sur vous pour tout me dire, alors à bientôt !

Only one thing is still not very clear: despite the feedback that I receive from my site, I don’t really know if my posts are reaching my public, or if they bring you what you need. Right now, I am thinking about renewing the exercises and vocabulary that I offer you, so I would love to chat with you all so that you can let me know what you expect from my presence on social media. I am counting on you to tell me everything, so see you soon! 

10 Jan

WADDESDON MANOR

Salut tout le monde ! Je vous ai déjà raconté à travers ces lignes comment je visite parfois un lieu proche de chez moi pour la première fois grâce à la visite d’amis ou de membres de la famille. Ça a encore été le cas juste après Noël, avec une visite à Waddesdon Manor, le fief de Ferdinand de Rothschild, descendant de la célèbre famille de financiers. Ayant acheté un domaine dans la campagne anglaise en 1874, il rase une colline pour y construire la vision de son architecte français, Gabriel-Hippolyte Destailleur. Commencée en 1877, la maison est presque terminée trois ans plus tard.

Waddesdon Manor Hello everybody! I have already told you through these lines how I sometimes visit somewhere close to me for the first time thanks to a visit from friends or family members. That was just the case immediately after Christmas, with a visit to Waddesdon Manor, fiefdom of Ferdinand de Rosthschild, descendant of the famous family of financiers. Having bought an estate in the English countryside in 1874, he levels a hill to build the vision of his French architect, Gabriel-Hippolyte Destailleur. Started in 1877, the house is nearly finished three years later.

Ferdinand ne tarde pas à établir de magnifiques jardins, et remplit son palais de trésors, qu’il adore faire découvrir à ses invités, qui visitent aussi le parc, la volière, et jouent au tennis sur la pelouse devant la maison. Veuf depuis des années, Ferdinand meurt sans héritier en 1898, et sa soeur, Alice, qui continue la tradition ancestrale, lègue Waddesdon et son propre domaine, Eythrope, à James, le fils de sa nièce préférée. C’est la veuve de James, Dorothy, plus connue sous le nom de Dollie par sa famille et “Madame James” par son personnel, qui choisit Nathaniel Charles Jacob (Jacob pour faire plus court) pour hériter du domaine. La famille gère encore Waddesdon, qui appartient désormais au National Trust.

Ferdinand wastes no time laying down magnificent gardens, and fills his palace with treasures, which he loves to show off to his friends, who also visit the park, the aviary, and play tennis on the lawn in front of the house. A widower for years, Ferdinand dies without an heir in 1898, and his sister, Alice, who continues the ancestral tradition, leaves Waddesdon and her own estate, Eythrope, to James, the son of her favourite niece. It is James’s widow, Dorothy, better known as Dollie by her family and “Madam James” by her staff, who chooses Nathaniel Charles Jacob (Jacob for short) to inherit the estate. The family still manages Waddesdon, which belongs to the National Trust these days.

Mon mari et moi avons visité Waddesdon juste après Noël et avons été très impressionnés par les quelques pièces que nous avons pu voir. On m’a dit qu’en temps normal, la visite est plus approfondie, alors nous serons sûrs d’y retourner au printemps, afin de pouvoir profiter des jardins et du parc. J’ai aussi hâte de découvrir tous les trésors amassés par la famille : les meubles, les tableaux, et l’éléphant automate que j’ai déjà pu apercevoir la dernière fois. Sans oublier, bien sûr, les caves, avec peut-être une dégustation à la clé…

My husdand and I visited Waddesdon just after Christmas and were really impressed by the few rooms that we were able to see. I have been told that in normal times, the visit is more extensive, so we’ll be sure to go back there in the spring, so we can take full advantage of the gardens and of the park. I am also looking forward to discover all the treasures collected by the family: the furniture, the paintings, and the elephant automaton that I have already been able to glimpse last time. Without forgetting, of course, the cellars, with maybe a wine tasting at the end…

J’ai été très impressionné par la qualité de tout ce qui a fait de notre visite une réussite, malgré la météo peu clémente. Je tiens tout particulièrement à remercier le personnel, toutes ces personnes qui travaillent pour le domaine, de la jeune fille à la réception aux guides dans chaque pièce, en passant par notre chauffeure de bus, et à Stephen, qui nous a divertis avec l’histoire du palais et de la famille pendant que nous attendions le bus qui nous a ramené au parking. Je sais que Waddesdon ne serait pas ce qu’il est sans vous tous.

I was really impressed by the quality of all that made a success of our visit, despite the rather inclement weather. I really want to thank the staff, all the people working for the estate, from the girl at the reception to the guides in each room, via our bus driver, and Stephen, who regaled us with the history of the palace and of the family while we were waiting for the bus which took us back to the car park. I know that Waddesdon would not be what it is without you all. 

Je sais que vous aussi, chers amis et lecteurs avez des tonnes de recommandations à me donner. Des centaines d’endroits que vous adorez, près de chez vous. Et peut-être que vous aussi attendez la visite de vos amis ou de votre famille pour les découvrir. C’est encore le cas pour moi avec au moins une douzaine de palais, jardins, maisons, ruines, et autres chemins de traverse. J’attends bien sûr vos conseils sur Twitter, Instagram ou TikTok, alors n’hésitez surtout pas à passer dire bonjour. À bientôt ! 

I know that you too, dear friends and readers, have masses of recommendations to give me. Hundreds of places you love, near where you live. You might even be waiting for you friends’ and family’s visits to discover them. It’s still the case for me with at least a dozen palaces, gardens, houses, ruins, and other shorcuts. Of course, I await your advice on Twitter, Instagram or TikTok, so please don’t hesitate to come say hello. See you soon!

03 Jan

BONNE ANNÉE !

À l’heure où je me prépare à reprendre mes cours en ligne et en cuisine, et à accueillir mes groupes de conversation, je me permets de venir passer quelques minutes avec vous, chers amis et lecteurs, pour vous demander si vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année. Tout s’est bien passé ici au QG d’ALK, et mon mari et moi avons bien profité de cette trêve (non pas que notre vie soit pénible!) pour nous reposer, beaucoup lire, et faire de bonnes balades quand le temps l’a permis (que de pluie !). Nous avons également bien mangé, et bu avec modération grâce à de bonnes bouteilles acquises lors de notre mariage. 

Happy New Year! At the time when I am preparing to restart teaching online and in the kitchen, and to welcome my conversation groups, I am allowing myself a few minutes with you, dear friends and readers, to ask you if you’ve had a great time over the festive period. Everything went well here at ALK HQ, and my husband and I took advantage of this truce (not that our life is that violent!) to rest, read a lot, and go for long walks when the weather allowed us to do so (so much rain!). We also ate well, and drank in moderation thanks to some great bottles acquired during our wedding.

Ma mère était avec nous pour une semaine, et même s’il est parfois difficile de la tenir occupée, il est toujours bon de l’accueillir à la maison. Elle voyage seule en train à partir de Blois, et nous la récupérons à Londres, avant de revenir à Checkendon. Cette année, je pense que le meilleur moment pour elle a été notre visite à Waddesdon Manor, dont je vous parlerai la semaine prochaine. La météo n’a pas été très clémente, alors on n’a même pas pu aller marcher. Ce qui est très dommage, car il y a plein de beaux chemins autour d’ici.

My mother was with us for a week, and even if it is sometimes difficult to keep her busy, it is always good to welcome her here at home. She travels alone on the train from Blois, and we collect her in London, before coming back to Checkendon. This year, I think that the best moment for her was our visit to Waddesdon Manor, which I will tell you about next week. The weather was not very clement, so we couldn’t even go walking. Which is a real pity, as there are many lovely walks around here. 

Je sais que beaucoup d’entre vous ne seront pas d’accord avec moi, mais nos repas de fin d’année ont été assez chargés en viande, y compris un énorme poulet et un beau morceau de porc pour Noël et deux superbes steaks, le tout achetés chez Emma et Jed, alias Blue Tin. Pour la première fois depuis quelques années, nous avons aussi dégusté un très bon foie gras. Pas au goût de tout le monde, je le sais, mais c’est la dernière fois que j’en mange avant Noël prochain. Et depuis, nous mangeons beaucoup plus de légumes… 

I know that quite a few of you will not agree with me, but our end of year meals were quite heavy with meat, including a huge chicken and a beautiful piece of pork purchased at Emma and Jed’s, aka The Blue Tin. For the first time in a few years, we also appreciated some very good foie gras. Not to everybody’s taste, I know, but it will be the last time until next Christmas. And since then, we’ve been eating a lot more vegetables…

Pour moi, cette période de l’année, et surtout les quelques jours entre Noël et le Jour de l’An, sont réservés au repos. Vous qui me suivez sur tous les bons médias sociaux auront remarqué que j’ai également pris une petite semaine de vacances, mais que j’ai repris mes activités régulières hier. Je suis en train de penser à la possibilité de vous proposer un nouvel exercice, mais j’aimerais bien savoir ce qui vous ferait plaisir ou ce qui vous serait le plus utile. J’attends vos suggestions avec impatience. 

For me, this time of the year, and the few days between Christmas and New Year’s Eve especially, are set aside for a rest. You who follow me on all good social media will have noticed that I also took a week’s holiday, but that I resumed my regular activities yesterday. I am thinking about the possibility of offering you a new exercise, but I would really like to know what you would like, and what would be most useful to you. I can’t wait to hear your suggestions. 

Tout comme j’attends vos histoires et autres anecdotes de Noël. Si vous voulez tout me raconter en français, je vous écoute sur Twitter, Instagram, et TikTok, alors n’hésitez surtout pas. Et si vous êtes un peu timide, vous pouvez toujours m’envoyer un courriel, que je lirai avec plaisir. Pour cette nouvelle année qui commence à peine, ce que j’aimerais le plus, c’est de vous accueillir chez moi, virtuellement ou en personne pour ces leçons dont vous avez toujours eu envie. Je vous dis donc “À bientôt !”. 

Just as I can’t wait to hear about your Christmas stories and anecdotes. If you want to tell me everything in French, I will be listening on Twitter, Instagram and TikTok, so please do not hesitate. And if you are a little shy, you can always email me, I will be delighted to read what you have to say. For this brand new year, what would please me the most is to welcome you at home, virtually or in the flesh, for those lessons you have been promising yourself for a while. All that is left for me to say is “See you soon!”.

20 Dec

NOËL APPROCHE

Salut tout le monde ! Je tiens à commencer cet article avec mes excuses pour mon absence la semaine dernière, mais elle a été très occupée, et je n’ai pas eu le temps d’écrire quelque chose dont j’aurais été fier, et de qualité suffisante pour le blog… Cette semaine, je veux à tout prix venir vous parler, car je serai aussi absent la semaine prochaine, pour cause de vacances de fin d’année. Noël approche et je voudrais voler quelques minutes de votre temps pour vous parler de ce qui se passe au QG d’ALK en ce moment. 

Christmas is approaching! Hello everybody! I must start this post with apologies for my absence last week, but it was a busy one, and I didn’t have the time to write something I would have been proud of, and of good enough quality for the blog… This week, I really want to come and talk to you, because I will also be absent next week, as I will be taking some time off for the festive period. Christmas is drawing near, and I would like to steal a few minutes of your time to tell you about what is going on at ALK HQ right now. 

Mon sapin de Noël, un excellent et beau spécimen acheté chez nos amis du Blue Tin, est paré de lumières et de toutes les décorations récoltées depuis des années. J’y accroche des petits anges qui nous viennent de mes beaux-parents, et qui ont presque cent ans, et des boules acquises lors de nos voyages, croisières et vacances. Sans oublier bien sûr celles que ma petite maman nous a offertes, qui nous viennent par exemple de Russie ou de la Nouvelle-Orléans. 

My Christmas tree, and excellent and beautiful specimen bought at our friends at the Blue Tin, is decked in lights and in all the decorations gathered throughout the years. On it, I hang little angels which came to us from my parents-in-law, and which are almost a hundred years old, and baubles collected during our trips, cruises and holidays. Without forgetting, of course, those my mummy gave to us, which come for example from Russia or New Orleans. 

Sous le sapin, il y a déjà quelques cadeaux que le Père Noël a déposés en avance, car il sait que les grèves du personnel des postes risquent de perturber sa distribution annuelle. De plus, mes étudiants et les membres de mes groupes de conversation ont été très généreux cette année et m’ont donné des cadeaux déposés chez eux par l’homme en rouge lui-même, qui attendent sagement le matin de Noël pour être ouverts. Le seul problème, c’est que je n’ai pas été très inspiré en ce qui concerne les cadeaux pour mon mari, mais j’en ai quand même quelques-uns.

Under the tree, you can already find some presents that Santa dropped in early, as he knows that the strikes planned by post office workers put his annual distribution at risk. On top of that, my students and members of my conversation groups have been very generous this year, and gave me presents dropped at theirs by the man in red himself, which are patiently waiting for Christmas morning to be opened. The only problem is that I have not been very inspired with presents for my husband, but I did get a few.

Cette année, je me suis également essayé à la création de décorations “faites maison”, toutes en papier. Pour cela, j’ai recyclé des magazines en les transformant en trois types d’étoiles, ainsi qu’en sapins de Noël. Je suis très fier de mes efforts, qui décorent ma maison, qui nous accueille déjà pour notre deuxième saison festive ! Dehors, les guirlandes électriques (une seule en fait, mais assez longue), les couronnes et les rennes en bois complètent la scène et donnent à notre chez-nous un air de fête que j’aime beaucoup. 

This year, I also tried my hand at “home-made” decorations, all done in paper. For that, I recycled magazines by transforming them into three types of stars, as well as into Christmas trees.  I am quite proud of my efforts, the results of which decorate my house, which is already welcoming us for our second festive season! Outside, electric lights (one strand, but quite a long one), wreaths and wooden reindeer complete the scene and give our home a party atmosphere that I like a lot.

Nous ne sommes pas de ceux et celles qui décorent la façade de la maison avec une centaine de décorations qui clignotent : bonhommes et flocons de neige, traineaux, pingouins, cadeaux et autres cannes en sucre, gonflables ou en dur. Bien sûr, beaucoup d’entre vous décorent vos maisons et récoltent de l’argent pour les associations caritatives, ce qui est admirable. Mais peu de personnes passent devant chez nous, alors ça ne vaudrait pas la peine de le faire ici. J’espère que vous passerez me montrer vos décorations sur Twitter, Instagram, ou même TikTok. À bientôt ! 

We are not the kind of people who decorate the front of their house with hundreds of flashing decorations: snowmen and snow flakes, sleighs, penguins, presents and other sugar canes, inflatable or solid. Of course, a lot of you decorate your houses and collect money for charities, which is admirable. But not many people go past our house, so it wouldn’t be worth our while here. I hope that you will drop by to show me your decorations on Twitter, Instagram, or even Tiktok. See you soon! 

06 Dec

DANS LE DEVON

Le week-end dernier, nous avons fait d’une pierre, deux coups. Horrible expression s’il en est, mais ce fut bien le cas, car notre visite dans le Devon nous a permis de voir plein de gens… En fait, je devrais changer l’expression pour faire de la pierre un succès en trois coups, car nous avons vu trois couples d’amis en trois jours. C’est plutôt pas mal, non ? Vu que c’est l’hiver, la météo n’a pas été au rendez-vous, mais nous n’avons pas eu de pluie. Il a même fait assez beau à Exeter, alors ne nous plaignons pas. 

In Devon Last weekend, we killed two birds with one stone. Horrible phrase if there is one, but it was the case, as our visit to Devon allowed us to see a lot of people… Actually, I should change the phrase to make the stone kill three birds, as we saw three couples of friends in three days. Not bad, right? As it is winter, the weather wasn’t with us, but it didn’t rain. The weather was rather good in Exeter, so let’s not complain.

Nous nous sommes mis en toute pour la côte sud du Devon après ma dernière leçon le jeudi soir. Un peu de brouillard compliquait un peu les choses, alors nous avons choisi l’autoroute plutôt que l’A303, route plus directe. À cette heure-là, nous avons fait bonne route et sommes arrivés chez nos amis vers dix heures. Le lendemain matin, nous avons pris le train pour Exeter, où nous avons parcouru le marché de Noël, établi autour de la cathédrale, que nous avons aussi visitée. J’ai même acheté un cadeau de Noël, mais chut ! Je ne peux pas vous en dire plus.

We set off towards the south coast of Devon after my last lesson on Thursday night. A little bit of fog was making things complicated, so we chose the motorway rather that the A303, a more direct route. At that time of day, we made good progress and arrived at our friends’ towards 10 o’clock. The following morning, we took the train to Exeter, where we walked round the Christmas market, set around the cathedral, which we also visited. I even bought a Christmas present, but shush! I can’t tell you more.

Le samedi matin, après un excellent petit déjeuner, nous avons quitté Exmouth pour rendre visite au deuxième couple sur notre liste, à Chagford cette fois. Nous ne voyons pas nos amis très souvent, mais à chaque fois que nous nous retrouvons, la conversation reprend là où nous l’avions laissée. Le déjeuner au pub était également délicieux, et la visite au marché artisanal très productive : plus de cadeaux de Noël achetés, y compris un petit quelque chose pour moi ! Je dois dire que la qualité des produits disponibles était impressionnante, une belle surprise.

On Saturday morning, after an excellent breakfast, we left Exmouth to pay a visit to the second couple on our list, in Chagford this time. We don’t see our friends very often, but each time we meet, the conversation starts where we had left it. Lunch at the pub was equally delicious, and our visit to the artisanal market very productive: more Christmas presents bought, including a little something for me! I must say that the quality of the products available was impressive, a true surprise.

Nous sommes finalement arrivés à Cockwood, chez la cousine de mon mari. Elle avait préparé un super repas pour le soir, un ragoût de chevreuil qui était tout simplement divin. Mais ça n’était pas la seule bonne surprise : une visite au château de Powderham, entièrement décoré de lumière, ainsi que son parc. Vous aurez peut-être vu ma petite vidéo sur TikTok, où je suis comme un gamin devant la magie de Noël. Au fait, si vous les aimez, n’hésitez pas à me proposer des idées pour les prochaines vidéos. 

We finally arrived in Cockwood, at my husband’s cousin’s place. She had prepared a super meal for the evening, a venison casserole which was quite simply divine. But that was not the only good surprise: a visit to Powderham Castle, entirely decorated in light, as well as its park. You might have seen my little video on TikTok, where I am just like a kid faced with the magic of Christmas. By the way, if you like those, don’t hesitate to offer some ideas for the next videos.

Ce week-end en vadrouille sera le dernier avant les vacances de fin d’année, mais je resterai actif sur Twitter et Instagram, c’est promis. Je suis toujours à la recherche de thèmes et d’idées qui pourraient vous intéresser, et je vous écoute. J’ai récemment reçu quelques messages très encourageants, et je tiens à vous en remercier. Je cherche toujours à faire plus pour vous, et à vous proposer un contenu intéressant et, je l’espère, informatif. Tout ce que je fais est pour vous, et votre avis est très important, alors à bientôt !

This weekend spent gallivanting will be the last one before the festive season, but I will remain active on Twitter and Instagram, I promise. I am always looking for themes and ideas that could be of interest to you, and I am listening. I recently received a few very encouraging messages, and I really want to thank you for them. I am always looking to do more for you, and to offer some interesting content, and just as informative, I hope. All I do is for you, and your opinion is very important to me, so see you soon! 

29 Nov

BISCOTTE OU MADELEINE ?

Voilà cent ans, presque jour pour jour, Marcel Proust nous quittait, à l’âge de 51 ans. Un des plus grands auteurs français a dû s’y reprendre à plusieurs fois pour voir son œuvre majeure sur les rayons des librairies, mais il est aujourd’hui reconnu comme un géant de la littérature, non seulement  française, mais mondiale. Publiés à compte d’auteur, les sept volumes d’À la recherche du temps perdu se voient accorder le Prix Goncourt en décembre 1919. Réveillé en pleine sieste pour recevoir la nouvelle, Proust répond laconiquement : “Ah ?”

Biscotte or madeleine? One hundred years ago, almost to the day, Marcel Proust left us at the age of 51. One of the greatest French authors had to try several times to see his major work find its way on to the shelves of bookstores, but he is today recognised as one of the giants of literature, not only in France, but around the world. Published privately, the seven volumes of Remembrance of Things Past collect the Prix Goncourt in December 1919. Awakened during a siesta to receive the news, Proust responds with a laconic “Ah?”.

Non seulement tout le monde (ou presque) connaît le titre de l’opus de Marcel Proust, mais la première ligne du premier roman est aussi l’un des plus célèbres de tous les incipit : “Longtemps, je me suis couché de bonne heure…”. Une phrase bien courte quand on sait que Proust est connu pour ses phrases sans fin. Selon mes recherches, elles font 30 mots en moyenne, deux fois plus que la plupart des autres écrivains. J’adore l’abondance de parenthèses et de tirets, et le texte parcouru de dialogues qui vous poussent à le lire à voix haute. La complexité de la syntaxe mais la simplicité du lexique est un plaisir pour les yeux.

Not only does everyone (or almost everyone) know the title of Proust’s opus, but the first line of the first novel is also one of the most famous of all incipit: “Longtemps, je me suis couché de bonne heure…” (For a long time, I would go to bed early). A short sentence when you know that Proust is known for his endless sentences. According to my research, they are 30 word-long on average, twice as long as for most other authors. I love the abundance of hyphens and parentheses, and the dialogue-strewn text which almost force you to read aloud. The complex syntax but the simple lexicon is a feast for the eyes.

Ce que j’ai aussi appris en effectuant quelques recherches, c’est que la fameuse madeleine de Proust n’a presque pas été ! Elle est le symbole de l’écrit comme source éternelle du souvenir, et plus encore, de la joie. Mais saviez-vous que la madeleine trempée dans le thé ou le tilleul de tante Léonie fut tout d’abord une tranche de pain grillé, puis une biscotte ? En relisant ce passage, au tout début de “La Recherche …”, j’ai été frappé par la façon dont Marcel, notre narrateur un peu déprimé, est transformé par le passé qui ressurgit sans crier gare.

What I also learnt while researching is that the famous Proust madeleine nearly never was! It is the symbol of the written word as an everlasting source of memories, and even more so, of joy. But did you know that the madeleine dunked into the tea or the lime infusion of Aunt Léonie was first a piece of toast, then a biscotte? While reading the passage again, at the very beginning of “Remembrance“, I was surprised by the way Marcel, our rather depressed narrator, is transformed by the past coming back to him without warning.

Autre résultat de mes recherches : le docteur Cottard, sosie du père de Marcel. Adrien Proust est neurologue et hygiéniste, et écrase la jeunesse du jeune Marcel, bien faible, lui ordonnant de passer plus de temps à l’extérieur. Il préconisait le lavage des mains et, en tant que membre de l’Académie de médecine, était complètement en faveur de la distanciation sociale et du confinement ! Marcel, à partir de 1906, suit ses conseils et passe le plus clair de ses journées chez lui, ne sortant dans le grand monde que le soir…

Other result of my reseach: Doctor Cottard, a clone of Marcel’s father. Adrien Proust is a neurologist and hygiene specialist, and smothers a young and feeble Marcel’s youth, demanding him to spend more time outdoors. He was an advocate of hand washing and, as member of the Académie de médecine, was completely in favour of social distancing and of lockdowns! Marcel, from 1906, follows his advice and spends most of his time at home during the day, only stepping out in fashionable society at night…

Je ne sais pas si comme moi vous êtes fan de l’œuvre de Proust, mais une chose est claire : il faut un peu de temps et de concentration pour la lire, surtout si vous la lisez dans sa version originale en tant qu’apprenant de la langue. Mais si vous persévérez, la récompense est immense. La musicalité du texte et la richesse des personnages sont deux des éléments que je préfère, et je me plonge souvent dans quelques pages, comme ça, au hasard. J’attends bien sûr de lire vos passages favoris, que vous partagerez ici, ou sur Twitter ou Instagram. A bientôt ! 

I do not know if like me you are a fan of Proust’s work, but one thing is clear: you need a fair bit of time and concentration to read it, especially if you are reading it in its original version as a learner of French. But if you persevere, the reward will be huge. The text’s musicality and the rich characters are two of the elements I love most, and I often plunge into a couple of pages, just like that, at random. Of course, I’ll be waiting to read your favourite passages, that you will share here, or on Twitter or Instagram. See you soon!

23 Nov

À BLENHEIM PALACE

Salut tout le monde ! Avez-vous déjà remarqué qu’il est nécessaire d’avoir des invités pour aller visiter tous les sites importants autour de chez vous? Tenez, moi, par exemple, voilà maintenant plus de 5 ans que j’habite dans la région, et plus de 20 ans que je la visite, sans que je n’aie jamais mis les pieds sur les terres du Duc de Malborough. Et bien grâce à une amie qui nous a rendu visite le week-end dernier, c’est maintenant chose faite, et je peux rayer Blenheim Palace de ma liste de choses à faire avant de manger les pissenlits par la racine. 

At Blenheim Palace Hello everybody! Have you ever noticed that you must have guests staying to go and visit all the important sites around you? Take me, for example: I’ve lived in the area for 5 years, and have been visiting for over 20 years without ever setting foot on the Duke of Malborough’s land. Well, thanks to a friend who visited us last weekend, it is now a done thing, and I can strike Blenheim Palace from my bucket list.

Remarquez, je dis rayer cet extraordinaire palais (le seul de ce nom qui ne soit royal dans tout le pays), mais rien n’est définitif, car nous allons sûrement y retourner avec ma maman quand elle viendra nous voir à Noël (plus que quelques semaines à attendre !). Nous avons eu la chance d’arriver par une superbe journée d’automne, avec un franc soleil dans un grand ciel bleu. Le palais était resplendissant dans cette lumière, mettant en évidence la couleur de miel de la pierre utilisée dans sa construction. 

Mind you, I say “strike off” this extraordinary palace (the only non royal one in the land), but nothing is for ever, as we will probably go back there with my mum when she comes to see us at Christmas (only a few more weeks to wait!). We were lucky to get there on a superb autumn day, with bright sunshine and clear blue skies. The palace was mesmerising in that light, highlighting the honey colour of the stone used in its construction. 

Des douzaines d’ouvriers œuvraient pour décorer non seulement la cour principale, mais aussi l’intérieur du palais (au moins un sapin par pièce !), ainsi que le parc et les jardins. Je n’ai même pas essayé de compter les arbres de Noël, les ampoules colorées, ni les kilomètres de câbles, mais je suis sûr que le tout sera simplement splendide. La pandémie avait temporairement mis fin à ce spectacle, mais il est clair que la foule sera au rendez-vous cette année. Il en vaut la peine, même s’il fait froid, même sous la pluie. 

Dozens of workers were toiling to decorate not only the main courtyard, but also the interior of the palace (at least one Christmas tree per room!), as well as the park and the gardens. I didn’t even try to count the Christmas trees, the coloured lightbulbs, nor the miles of cables, but I am sure that the whole thing will be quite simply splendid. The pandemic momentarily put a stop to the show, but it is clear that the public will be back this year. It is worth it, even if the weather turns cold, even in the rain.

La visite du palace vaut aussi le coup, et cette fois-ci, notre jeune guide fut parfait. Après avoir parcouru l’exposition consacrée à Winston Churchill, qui est né à Blenheim Palace, nous sommes passés par l’imposante porte principale pour visiter les appartements officiels, une série de pièces très impressionnantes. Le mobilier est de première qualité, bien sûr, les murs sont couverts de tapisseries et de portraits de familles, les horloges sont françaises, et je peux pardonner au premier duc d’avoir placé son buste plus haut que celui de Louis XIV…

The visit of the palace was also worth it, and this time, our young guide was quite perfect. After walking through the exhibition space dedicated to Winston Churchill, who was born in Blenheim Palace, we went though the imposing front doors to visit the official apartments, a series of very impressive rooms. The furniture is first class, of course, the walls are covered in tapestries and family portrtaits, the clocks are French, and I can forgive the first duke for placing his bust higher than that of Louis XIV…

J’espère vraiment que nous pourrons retourner à Blenheim cet hiver, pour apprécier à leur juste valeur toutes les décorations qui ornent ce merveilleux bâtiment, son parc et ses jardins. Mais si jamais ça n’était pas possible, notre billet est valide pendant un an, alors nous pourrons y retourner au printemps ou pendant l’été. Comme d’habitude, j’aimerais que vous me laissiez un commentaire ici, ou que vous passiez me voir sur Twitter ou Instagram pour me dire si vous avez visité ce palais, alors je vous dis “À bientôt !”

I really hope that we’ll be able to go back to Blenheim this winter, to appreciate the worth of the ornate decorations on this marvellous building, its park and gardens. But if it isn’t possible just now, our ticket is valid for a year, so we’ll be able to go back in the spring or sometime this summer. As ever, I would love you to leave me a comment here, or to drop by on Twitter or Instagram for a quick hello, so I’ll say “See you soon!”

15 Nov

C’EST LE DERNIER

C’est promis, c’est le dernier. Du moins pour l’instant ! Et oui, je vous parle cette semaine d’un autre week-end en vadrouille. Cette fois-ci dans le joli comté du Cheshire, pas très loin de Manchester ; en fait dans la charmante ville d’Alderley Edge. Apparemment, un certain nombre de footballers célèbres y habitent, mais je serais totalement incapable de les reconnaître même si je les rencontrais en tenue, avec un ballon sous le bras. Mais je m’égare. Revenons-en à la raison de cette visite, cette fois effectuée en train. 

It’s the last one I promise, it’s the last one. At least for the moment! This week, I do want to tell you about yet another weekend spent gallivanting. This time in the lovely county of Cheshire, not too far from Manchester; indeed in the charming town of Alderley Edge. Apparently, a certain number of famous footballers live there, but I would be totally incapable of recognising them even if I were to meet them in their gear, a football under their arms. But I digress. Let’s go back to the reason for this visit, this time done on the train.

Pour une raison qui serait trop longue à expliquer ici, je ne suis pas amoureux fou des gares, mais j’aime assez les voyages en train. Prévu de longue date, celui-ci a commencé par une matinée grise, quand mon mari et moi sommes partis de chez nous. Trois heures plus tard, notre hôtesse nous accueillait, les bras grands ouverts, sur le quai de la gare de Macclesfield. Nous avons rencontré D. et son mari J. lors de notre dernière croisière, et après avoir passé quelques jours chez nous cet été, nous leur avons rendu visite.

For a reason that would be too long to explain here, I am not madly in love with train stations, but I quite like train journeys. Having been planned for a long time, this one started on a grey morning when my husband and I left home. Three hours later, our hostess was greeting us with open arms on the pletform of Maccelesfield station. We met D., and her husband J. during our latest cruise, and after they spent a few days here with us this summer, we paid them a visit. 

Malgré une météo peu clémente, et après avoir déposé nos maigres bagages, nous sommes allés faire un tour en forêt, où nous aurions pu admirer une superbe vue à partir de “the Edge”. Malheureusement pour nous, le brouillard et la pluie nous ont caché cette vue, mais les arbres dans leurs couleurs d’automne furent une belle consolation. Tout comme le café et la part de gâteau qui suivirent la promenade. Le soir, D. et J. avaient invité leurs trois enfants pour dîner, et nous avons passé une bonne soirée bien arrosée !

Despite rather unclement weather, and after dropping our bags, we went for a walk in the woods, where we could have been admiring a superb view from “the Edge”. Sadly for us, fog and rain blocked our view, but the trees and their autumn colours were a rather nice consolation. as were the coffee and slice of cake that followed the walk. In the evening, D. and J. had invited their three children to dinner, and we spent a good evening, with plenty to drink!

Le lendemain, nous avons visité l’excellent jardin botanique de Bridgewater, qui a récemment ouvert ses portes. Quel travail ! Le site d’une belle demeure, aujourd’hui disparue, accueille ce jardin, créé de toutes pièces, mais vraiment spectaculaire, même si tard dans la saison. Les graminées, par exemple, sont splendides. Mon petit coin préféré a été le jardin enclos, avec ses bassins, ses arbres fruitiers et une tonne de plantes toutes plus intéressantes les unes que les autres. Je vais essayer d’y retourner au printemps ou en été, pour voir le jardin sous un nouvel angle.

The following day, we visited the excellent botanical garden at Bridgewater, which only recently opened its doors. That was a lot of work! The site of great house, now gone, welcomes this garden, created from scratch, but truly spectacular, even this late in the season. The grasses, for example, are splendid. My favourite little corner was the walled garden, with its ponds, its fruit trees and a ton of plants, all more interesting the ones from the others. I will try to go back there in the spring or in the summer, to see the garden from a different angle.

Le but principal de notre visite était bien sûr de passer le plus de temps possible avec nos amis, et ce week-end a été une réussite complète. Nous aimons vraiment rencontrer des gens, qui deviennent des amis avec qui nous aimons partager des moments simples ou forts. Je suis sûr que c’est le cas pour vous aussi, alors si vous avez le temps, j’aimerais bien savoir qui sont les dernières personnes qui sont devenues des amis. Me ferez-vous le plaisir de passer tout me raconter sur Twitter, Facebook ou Instagram ? A bientôt !

The main aim of our visit was of course to spend as much time as possible with our friends, and this weekend was a complete success. We really love meeting people, who become friends with whom we love to share simple or important moments. I am certain that you feel the same, so if you have the time, I would love to know who the people are who became your newest friends. Will you let me know on Twitter, Facebook or Instagram? See you soon!