06 Dec

DANS LE DEVON

Le week-end dernier, nous avons fait d’une pierre, deux coups. Horrible expression s’il en est, mais ce fut bien le cas, car notre visite dans le Devon nous a permis de voir plein de gens… En fait, je devrais changer l’expression pour faire de la pierre un succès en trois coups, car nous avons vu trois couples d’amis en trois jours. C’est plutôt pas mal, non ? Vu que c’est l’hiver, la météo n’a pas été au rendez-vous, mais nous n’avons pas eu de pluie. Il a même fait assez beau à Exeter, alors ne nous plaignons pas. 

In Devon Last weekend, we killed two birds with one stone. Horrible phrase if there is one, but it was the case, as our visit to Devon allowed us to see a lot of people… Actually, I should change the phrase to make the stone kill three birds, as we saw three couples of friends in three days. Not bad, right? As it is winter, the weather wasn’t with us, but it didn’t rain. The weather was rather good in Exeter, so let’s not complain.

Nous nous sommes mis en toute pour la côte sud du Devon après ma dernière leçon le jeudi soir. Un peu de brouillard compliquait un peu les choses, alors nous avons choisi l’autoroute plutôt que l’A303, route plus directe. À cette heure-là, nous avons fait bonne route et sommes arrivés chez nos amis vers dix heures. Le lendemain matin, nous avons pris le train pour Exeter, où nous avons parcouru le marché de Noël, établi autour de la cathédrale, que nous avons aussi visitée. J’ai même acheté un cadeau de Noël, mais chut ! Je ne peux pas vous en dire plus.

We set off towards the south coast of Devon after my last lesson on Thursday night. A little bit of fog was making things complicated, so we chose the motorway rather that the A303, a more direct route. At that time of day, we made good progress and arrived at our friends’ towards 10 o’clock. The following morning, we took the train to Exeter, where we walked round the Christmas market, set around the cathedral, which we also visited. I even bought a Christmas present, but shush! I can’t tell you more.

Le samedi matin, après un excellent petit déjeuner, nous avons quitté Exmouth pour rendre visite au deuxième couple sur notre liste, à Chagford cette fois. Nous ne voyons pas nos amis très souvent, mais à chaque fois que nous nous retrouvons, la conversation reprend là où nous l’avions laissée. Le déjeuner au pub était également délicieux, et la visite au marché artisanal très productive : plus de cadeaux de Noël achetés, y compris un petit quelque chose pour moi ! Je dois dire que la qualité des produits disponibles était impressionnante, une belle surprise.

On Saturday morning, after an excellent breakfast, we left Exmouth to pay a visit to the second couple on our list, in Chagford this time. We don’t see our friends very often, but each time we meet, the conversation starts where we had left it. Lunch at the pub was equally delicious, and our visit to the artisanal market very productive: more Christmas presents bought, including a little something for me! I must say that the quality of the products available was impressive, a true surprise.

Nous sommes finalement arrivés à Cockwood, chez la cousine de mon mari. Elle avait préparé un super repas pour le soir, un ragoût de chevreuil qui était tout simplement divin. Mais ça n’était pas la seule bonne surprise : une visite au château de Powderham, entièrement décoré de lumière, ainsi que son parc. Vous aurez peut-être vu ma petite vidéo sur TikTok, où je suis comme un gamin devant la magie de Noël. Au fait, si vous les aimez, n’hésitez pas à me proposer des idées pour les prochaines vidéos. 

We finally arrived in Cockwood, at my husband’s cousin’s place. She had prepared a super meal for the evening, a venison casserole which was quite simply divine. But that was not the only good surprise: a visit to Powderham Castle, entirely decorated in light, as well as its park. You might have seen my little video on TikTok, where I am just like a kid faced with the magic of Christmas. By the way, if you like those, don’t hesitate to offer some ideas for the next videos.

Ce week-end en vadrouille sera le dernier avant les vacances de fin d’année, mais je resterai actif sur Twitter et Instagram, c’est promis. Je suis toujours à la recherche de thèmes et d’idées qui pourraient vous intéresser, et je vous écoute. J’ai récemment reçu quelques messages très encourageants, et je tiens à vous en remercier. Je cherche toujours à faire plus pour vous, et à vous proposer un contenu intéressant et, je l’espère, informatif. Tout ce que je fais est pour vous, et votre avis est très important, alors à bientôt !

This weekend spent gallivanting will be the last one before the festive season, but I will remain active on Twitter and Instagram, I promise. I am always looking for themes and ideas that could be of interest to you, and I am listening. I recently received a few very encouraging messages, and I really want to thank you for them. I am always looking to do more for you, and to offer some interesting content, and just as informative, I hope. All I do is for you, and your opinion is very important to me, so see you soon! 

23 Nov

À BLENHEIM PALACE

Salut tout le monde ! Avez-vous déjà remarqué qu’il est nécessaire d’avoir des invités pour aller visiter tous les sites importants autour de chez vous? Tenez, moi, par exemple, voilà maintenant plus de 5 ans que j’habite dans la région, et plus de 20 ans que je la visite, sans que je n’aie jamais mis les pieds sur les terres du Duc de Malborough. Et bien grâce à une amie qui nous a rendu visite le week-end dernier, c’est maintenant chose faite, et je peux rayer Blenheim Palace de ma liste de choses à faire avant de manger les pissenlits par la racine. 

At Blenheim Palace Hello everybody! Have you ever noticed that you must have guests staying to go and visit all the important sites around you? Take me, for example: I’ve lived in the area for 5 years, and have been visiting for over 20 years without ever setting foot on the Duke of Malborough’s land. Well, thanks to a friend who visited us last weekend, it is now a done thing, and I can strike Blenheim Palace from my bucket list.

Remarquez, je dis rayer cet extraordinaire palais (le seul de ce nom qui ne soit royal dans tout le pays), mais rien n’est définitif, car nous allons sûrement y retourner avec ma maman quand elle viendra nous voir à Noël (plus que quelques semaines à attendre !). Nous avons eu la chance d’arriver par une superbe journée d’automne, avec un franc soleil dans un grand ciel bleu. Le palais était resplendissant dans cette lumière, mettant en évidence la couleur de miel de la pierre utilisée dans sa construction. 

Mind you, I say “strike off” this extraordinary palace (the only non royal one in the land), but nothing is for ever, as we will probably go back there with my mum when she comes to see us at Christmas (only a few more weeks to wait!). We were lucky to get there on a superb autumn day, with bright sunshine and clear blue skies. The palace was mesmerising in that light, highlighting the honey colour of the stone used in its construction. 

Des douzaines d’ouvriers œuvraient pour décorer non seulement la cour principale, mais aussi l’intérieur du palais (au moins un sapin par pièce !), ainsi que le parc et les jardins. Je n’ai même pas essayé de compter les arbres de Noël, les ampoules colorées, ni les kilomètres de câbles, mais je suis sûr que le tout sera simplement splendide. La pandémie avait temporairement mis fin à ce spectacle, mais il est clair que la foule sera au rendez-vous cette année. Il en vaut la peine, même s’il fait froid, même sous la pluie. 

Dozens of workers were toiling to decorate not only the main courtyard, but also the interior of the palace (at least one Christmas tree per room!), as well as the park and the gardens. I didn’t even try to count the Christmas trees, the coloured lightbulbs, nor the miles of cables, but I am sure that the whole thing will be quite simply splendid. The pandemic momentarily put a stop to the show, but it is clear that the public will be back this year. It is worth it, even if the weather turns cold, even in the rain.

La visite du palace vaut aussi le coup, et cette fois-ci, notre jeune guide fut parfait. Après avoir parcouru l’exposition consacrée à Winston Churchill, qui est né à Blenheim Palace, nous sommes passés par l’imposante porte principale pour visiter les appartements officiels, une série de pièces très impressionnantes. Le mobilier est de première qualité, bien sûr, les murs sont couverts de tapisseries et de portraits de familles, les horloges sont françaises, et je peux pardonner au premier duc d’avoir placé son buste plus haut que celui de Louis XIV…

The visit of the palace was also worth it, and this time, our young guide was quite perfect. After walking through the exhibition space dedicated to Winston Churchill, who was born in Blenheim Palace, we went though the imposing front doors to visit the official apartments, a series of very impressive rooms. The furniture is first class, of course, the walls are covered in tapestries and family portrtaits, the clocks are French, and I can forgive the first duke for placing his bust higher than that of Louis XIV…

J’espère vraiment que nous pourrons retourner à Blenheim cet hiver, pour apprécier à leur juste valeur toutes les décorations qui ornent ce merveilleux bâtiment, son parc et ses jardins. Mais si jamais ça n’était pas possible, notre billet est valide pendant un an, alors nous pourrons y retourner au printemps ou pendant l’été. Comme d’habitude, j’aimerais que vous me laissiez un commentaire ici, ou que vous passiez me voir sur Twitter ou Instagram pour me dire si vous avez visité ce palais, alors je vous dis “À bientôt !”

I really hope that we’ll be able to go back to Blenheim this winter, to appreciate the worth of the ornate decorations on this marvellous building, its park and gardens. But if it isn’t possible just now, our ticket is valid for a year, so we’ll be able to go back in the spring or sometime this summer. As ever, I would love you to leave me a comment here, or to drop by on Twitter or Instagram for a quick hello, so I’ll say “See you soon!”

11 Feb

UN SENTIMENT BIZARRE

Même si j’habite et travaille au Royaume-Uni depuis plus de vingt ans, je retourne régulièrement en France, principalement pour rendre visite à ma famille, pas vraiment disséminée aux six coins du pays (puis-je vous rappeller que la France métropolitaine est parfois appelée l’Hexagone?), mais néanmoins distribuée dans trois régions bien distinctes. 

A funny feeling  Even if I have lived and worked in Great-Britain for more than 20 years, I go back to France regularly, chiefly to pay visit to my family, not really scattered to the six corners of the country (may I remind you that mainland France is sometimes called the Hexagone?), but certainly distributed in three very distinct regions.

Et c’est quand je passe par la France lors de ces visites que me vient ce sentiment bizarre. Bien sûr, je sais toujours d’instinct comment fonctionner dans mon pays, où tout m’est familier, et je ne commets jamais de ces faux-pas si faciles à faire quand on ne connaît pas à fond la culture d’un autre pays. Et pourtant, c’est très bizarre d’être touriste dans son propre pays. 

And it is during these trips to France that this funny feeling visits me. Of course, I still instinctively know how to function in my country, where everything is familiar to me, and I never fall into these faux-pas so easily committed when you don’t intimately know another country’s culture. And yet, it is a very funny feeling to be a tourist in one’s own country. 

J’adore arriver dans une ville que je ne connais pas, ou dans une autre où je ne suis pas venu depuis des lustres, et partir à la découverte de ses trésors, cachés ou pas. Pour moi, tous les détais sont importants et intéressants: où est la statue de Jeanne d’Arc (généralement à l’église, où la Sainte est souvent vénérée), quelle forme a le monument aux soldats morts pour la France, quelle boulangerie est ouverte le lundi? 

I adore arriving in a city I don’t know, or in another where I haven’t been in years, and discovering all its treasures, hidden or not. For me, all the details are so important and interesting: where is the statue of Joan of Arc (usually in the church, where the Saint is often prayed to), what shape will the monument to the soldiers who died for France take, which bakery is open on a Monday?

Je ressens un autre sentiment bizarre quand je rentre dans un magasin ou à l’office de tourisme alors que je parle à mon bien-aimé en anglais, et quand je m’entends dire que je parle très bien le français par ceux et celles à qui je m’adresse ensuite dans ma langue maternelle! Dans ce cas, j’avoue toujours mes origines, et c’est là qu’on me dit que je parle bien anglais, alors! Un sentiment bizarre, mais très agréable. 

I feel another funny feeling when I go into a shop or into the tourist office while speaking in English with my beloved, and when I’m told that I speak French very well from those with whom I then use my mother tongue! In that case, I always admit to my origins, and that it is when I am told that I speak very good English, then! A funny feeling, but a very agreeable one. 

Et vous, chers amis et lecteurs? Devenez-vous jamais touristes dans votre propre pays? Si vous habitez à l’étranger, qu’éprouvez-vous quand vous revenez au bercail pour une visite, ou en touriste? Est-ce là pour vous un sentiment étrange, agréable, déconcertant? Je suis très curieux de savoir si je suis le seul à éprouver ce sentiment tellement bizarre. 

And you, dear friends and readers? Do you ever become tourists in your own country? And if you live abroad, what do you feel when you come back to the nest for a visit, or as a tourist? Is this a weird, nice or disconcerting feeling? I am very curious to know if I am the only one to experience this funny feeling. 

02 Jan

Friday at Harry’s

I have recently spent a very happy Friday at the Harry Potter studios, and I simply HAVE TO tell you all about it. I don’t normally do that sort of thing, as I don’t want to appear to endorse products or advertise others, but I have to say that this visit to the Warner Borthers studios at Leavesden, near London, was extremely well put together and a must-do for all lovers of the world created by J.K. Rowling.

Or rather for all of you out there who love the films based on the novels. The tour does allow you to fully immerse yourself into the magical world of the boy wizzard. Sets, props, magical creatures and costumes, it’s all there, beautifully displayed and with informative explanations about how the films were made.

I particularly loved walking up Diagon Alley, ambling through the Forbidden Forest and greatly admired the art department and the giant Hogwarts model at the end of the tour. You can also walk into 4 Privet Drive, amble along the wonky wooden bridge, and stop in front of the house where Harry got his legendary scar. The giant chest pieces, the Ford Anglia, Hagrid’s sidecar, they’re also all there.

You can of course try butterbeer in the cafeteria, and have your photo taken on a broom in front of a green screen, pretending to fly. One young man, well over 6 foot, was very earnest in following the directions given to him by a virtual master at arms on how to wield his wand in a very interactive tutorial.

It is so easy to lose yourself in this universe, and I must admit that I was very happy to do just that. The displays are fabulous, rich in all things Harry Potter, and I loved learning so much about the films. As you can guess, a return visit is already on the cards…

 

UN VENDREDI CHEZ HARRY

Je viens de passer un vendredi plein de bonheur aux studios Harry Potter, et je DOIS tout simplement vous en parler. Normalement, je ne fais pas ce genre de chose, vu que je ne veux pas avoir l’air d’endosser des produits ou de faire de la pub à d’autres, mais je dois dire que cette visite aux studios Warner Brothers à Leavesden, près de Londres, était très bien conçue et un incontournable détour pour tous les amoureux du monde créé par J.K. Rowling.

Ou plutôt pour tous ceux d’entre vous qui aiment les films basés sur les romans. La visite vous permetde vous plonger complètement dans le monde magique du petit sorcier. Les décors, les accessoires, les créatures magiques et les costumes, tout est là, superbement mis en place et suivi d’explications très claires qui expliquent comment les films ont été faits.

J’ai tout particulièrement aimé parcourir le Chemin de Traverse, me promener dans la Forêt Interdite et ai vraiment admiré le département artistique et la maquette géante de Poudlard à la fin de la visite. Vous pouvez aussi visiter la maison au numéro 4 , Privet Drive, vous promener le long du pont en bois bancal, et vous arrêter devant la maison où Harry a reçu sa cicatrice légendaire. Les pièces du jeu d’échec, la Ford Anglia, le sidecar de Hagrid, ils sont aussi tous là.

Vous pouvez bien sûr goûter à la Bièraubeurre à la cafétéria, et vous faire prendre en photo à cheval sur un balai devant un écran vert, en faisant semblant de voler. Un jeune homme, grand de plus de deux mètres, suivait assidûment les instructions qu’un maître d’armes virtuel lui donnait, pour lui apprendre à manier sa baguette magique, dans une leçon très interactive.

Il est très facile de vous perdre dans cet univers, et je dois avouer que c’est exactement ce que j’ai fait. L’exposition est fabuleuse, pleine de tout ce qui appartient au monde de Harry Potter, et j’ai adoré apprendre tellement de choses au sujet des films. Comme vous pouvez vous en douter, une autre visite est déjà prévue…