10 Aug

LES JOHNNIES OIGNONS

Je parie que certains d’entre vous n’aurez jamais entendu parlé des “Onions Johnnies”, ces Français qui parcouraient les rues et la campagne anglaises, leur vélo et leurs épaules chargés d’oignons roses de Roscoff, avec, alerte cliché, la cigarette aux lèvres et le béret vissé sur la tête. Avant que vous ne me corrigiez, je confirme que l’orthographe réformée du mot “ognon” n’est pas encore entrée en vigueur chez moi. Par contre, tout comme Raymond Blanc, j’adore utiliser ces délicieux bulbes pour préparer une soupe à l’oignon bien française. 

The Onion Johnnies I will bet that some of you will have never heard of the Onion Johnnies, these French men who crisscrossed English streets and countryside, their bikes and shoulders laden with Roscoff’s pink onions, with, cliché alert, a cigarette clamped between their lips and a beret on their heads. Before you correct me, I confirm that the reformed spelling of the word “ognon” is not yet in use here. On the other hand, just like Raymond Blanc, I love to use these delicious bulbs to prepare a truly French onion soup.

Pendant des siècles, des milliers d’agriculteurs bretons survécurent en parcourant la France pour vendre leurs oignons. Quand la surproduction fit chuter les prix, des centaines d’entre eux décidèrent de tenter la dangereuse traversée de la Manche pour vendre leur production, très prisée, en Grande-Bretagne. Apparemment, beaucoup portaient la traditionnelle marinière, et très souvent un béret, ce qui a sûrement contribué à l’apparition du stéréotype que l’on connait tous. 

For centuries, thousands of Breton farmers survived by going through France to sell their onions. When overproduction saw the prices drop, hundreds of them decided to attempt the dangerous crossing of the Channel to sell their production, very well considered in Great-Britain. Apparently, a lot of them wore the traditional “marinière”, or stripy jersey, and very often a beret, which surely played a role in the apparition of the stereotype that we all know and love.

Avec la grande Dépression du début des années 30, le marché s’effondre, et la plupart de ceux qui franchissent encore la Manche ne rencontrent que des portes fermées, et très peu de clients. Encore quelques années plus tard, et moins de 400 “Johnnies” font le déplacement chaque année. La Seconde Guerre Mondiale met complètement fin au marché, mais les Bretons sont accueillis à bras ouvert dans un après-guerre pauvre en fruits et legumes frais.

After the Great Depression at the beginning of the 1930s, the market crumbled, and most of those still crossing the Channel only encountered closed doors, and very few clients. A few more years later, and under 400 “Johnnies” came over each year. The Second World War completely killed the market, but the boys from Brittany were welcomed with open arms in a post-war period poor in fresh fruit and vegetables. 

Les dures conditions de vie de ces hommes, loin de leur famille pendant des mois, la perte de cargos entiers dans des naufrages dûs aux mers déchaînées, et la facilité grandissante de l’échange et de l’exportation des produits font ensuite en sorte qu’à la fin du 20ème siècle, seule une poignées de marchands d’oignons parcouraient les routes britanniques. Il reste à espérer que l’AOC gagnée en 2009, et l’AOP de 2013 sauveront l’oignon rose de Roscoff.

The harsh living conditions of these men, far from their homes and families for months on end, the loss of whole cargos in shipwrecks caused by heavy seas, and the growing easing of exchange and export of produce made sure that by the end of the 20th century, only a handful of onion sellers were seen on Brtish roads. One has to hope that the AOC gained in 2009, and the 2013 AOP will help save Roscoff’s pink onion.

Car il vaut bien sûr la peine d’être sauvé, pour le simple fait que de l’avis de la plupart des chefs français, il est le meilleur pour la soupe à l’oignon, une tradition qu’il ne faudrait surtout pas perdre ! J’adore en faire de temps en temps pour mes invités, même si je ne trouve jamais d’oignons de Roscoff, car c’est une recette facile, économique, et succulente. Je vous encourage à en faire, sans oublier les croutons couverts de fromage fondu, et à m’envoyer les images sur Twitter ou Instagram. A bientôt ! 

Because it is worth saving, for the simple fact that according to most French chefs, it is the best for onion soup, a tradition it would be sad to lose ! I love preparing one for my guests from time to time, even if I can never find Roscoff onions, because it is an easy, cheap and succulent recipe. I urge you to try it, not forgetting the croutons covered in melted cheese, and to send me pictures on Twitter or Instagram. See you soon ! 

02 Mar

LES AVENTURIERS DU PASSÉ PERDU

Je suis aux anges, car une nouvelle série du même nom, menée de grand train par l’excellente Dr Janina Ramirez, passe en ce moment même sur nos écrans. Les deux premiers épisodes ont déjà été diffusés, et je les ai regardés deux fois. A l’heure où j’écris ces lignes, j’attends le dernier épisode avec impatience, car comme pour les autres, il a été filmé dans un endroit où je suis allé ! Je remercie Nina (j’espère qu’elle me pardonnera cette familiarité) et son équipe d’avoir persévéré pendant une période difficile, afin que ces émissions voient le jour. 

Raiders of the lost past I am truly delighted, because a new series of that name, expertly guided by the excellent Dr Janina Ramirez, is on our screens right now. The first two episodes have already aired, and I have watched them twice. At the time of writing, I am waiting for the last episode with great trepidation, since, as for the first two, it was filmed in a place I have visited ! I thank Nina (I hope she will pardon me the familiarity) and her team for persevering during a difficult period, so that these programmes could see the light of day.

Dans le premier épisode, plein de soleil et du chant des cigales, Dr Ramirez nous a raconté la découverte du palais de Knossos, siège de la civilisation minoenne, par Arthur Evans, un riche Britannique, qui fit beaucoup pour révéler au monde tout un pan de l’histoire de la Méditerranée, jusqu’alors inconnu. Le récit de la découverte est bien sûr fascinant, mais ce que j’aime beaucoup dans le style de Nina, c’est qu’elle ne cède pas à la facilité. Elle nous présente le travail de l’archéologue, pas toujours très éthique, dans son contexte, ce qui, ces jours-ci, est assez rafraîchissant.

In the first episode, full of sun and of the song of the cicadas, Dr Ramirez told us about the discovery of the palace at Knossos, seat of the Minoan civilisation, by Arthur Evans, a rich British man who did a lot to reveal to the world a whole chapter of Mediterranean history, until then unknown. The telling of this discovery is of course fascinating, but what I love about Nina’s style is that she doesn’t give in to facility. She presents the archaeologist’s work, not always very ethically responsible, in its context, which these days is quite refreshing.

Dans l’épisode filmé à Oslo et ses environs, Nina visite le Musée des navires vikings, qu’Alphonse et moi avons également visité, et ce par deux fois. C’est un endroit superbe, car je pense que le bâtiment lui-même, qui abrite le fabuleux bateau d’Oseberg, ainsi que tous ses autres trésors, est un chef-d’œuvre. Encore une fois, Nina nous raconte la découverte de ce magnifique objet, dans un contexte de mouvement nationaliste naissant, et ce récit est tout simplement captivant. 

In the episode filmed in Oslo and its vicinity, Nina visits the Viking Ship Museum, that Alphonse and I also visited, twice in fact. It’s a superb place, because I think that the building itself, which shelters the fabulous Oseberg ship, as well as all its other treasures, is a masterpiece. Once more, Nina tells us about the discovery of this magnificent object, in a context of a nascent nationalist movement, and this tale is quite simply captivating. 

Le troisième épisode nous emmènera en Turquie. Je ne sais pas exactement ce qu’en sera le contenu, mais je suis presque sûr que Nina nous fera découvrir un autre trésor, et nous révèlera des merveilles, toujours dans son style inimitable. J’adore vraiment son enthousiasme et sa manière très claire d’expliquer les choses sans devenir condescendante. Alors vous pouvez être sûr.e.s que je serai cloué devant mon écran ce vendredi à 21 heures ! 

The third episode will take us to Turkey. I don’t know exactly what it will contain, but I am almost certain that Nina will help us discover another treasure, and will unearth wonders, always in her inimitable style. I really love her enthusiasm and her very clear way to explain things without ever being condescending. So you can be sure that I will be glued to my screen this Friday at 9pm ! 

Une chose est certaine : avec seulement trois épisodes dans cette nouvelle série, je resterai sur ma faim. J’espère vraiment que Dr Ramirez sera de retour sur nos écrans très bientôt, surtout si la situation créée grâce aux vaccins nous laissera voyager un peu plus dans les mois qui suivent. Je vous demande donc, à vous toutes et tous, si vous avez des endroits et autres trésors à recommander à Nina, et je lui ferai parvenir vos suggestions. A bientôt !

One thing is certain : with only three episodes in this new series, I will remain hungry for more. I really hope that Dr Ramirez will be back on our screens soon, especially if the situation, made better by the vaccines, lets us travel a little more in the next few months. Therefore I am asking you all, if you can recommend other places and treasures to Nina, to let me know, and I’ll pass the information on. See you soon !  

16 Feb

LES CINQ RÉPUBLIQUES

Lors d’une leçon récente, un de mes élèves m’a posé une belle et intéressante question en deux parties : pourquoi appelle-t-on parfois la France « la République française » et pourquoi en est-on à la cinquième ? En d’autres mots, qui a créé le système gouvernemental actuel, et quels événements sont responsables du changement de régime ? Bien qu’ayant été en mesure de répondre (assez grossièrement) à ces questions, je vous propose aujourd’hui un (tout petit) cours d’histoire. Accrochez-vous, cet article va être assez long ! 

The five Republics During a recent leçon, one of my students asked me a beautiful and interesting questions in two parts : why do we call France « the French Republic » and why are we on the fifth ? In other words, who created the current governmental system, and which events are responsible for the change of regime ? Even though I was able to answer (quite roughly) these questions, I offer you today a (very short) history lesson. Hold on to your hats, this post is going to be a long one !

La première république nous vient directement de la Convention Nationale de 1792 qui, suivant la Révolution de 1789, établit une République pour remplacer une royauté quelque peu « raccourcie ». S’appuyant sur une Constitution garantissant les droits de l’homme, on aurait pu croire que la Première République allait durer un bon bout de temps… Et bien, pas du tout ! Le règne de Maxime Robespierre et de ses potes, plus connu sous le nom de la Terreur, voit des milliers de personnes passées à la guillotine, et beaucoup plus d’autres arrêtées. Pas très républicain, tout ça.

The first republic came directly to us from the National Convention of 1792 which, following the Revolution of 1789, established a Republic to replace a somewhat « shortened » monarchy. Relying on a Constitution guarantying Human Rights, you could have believed that the First Republic would last for a good while… Well, not at all ! The reign of Maxime Roberspierre and his mates, better known as The Terror, saw thousands of people guillotined, and many more arrested. Not very republican, is it ?

Ce qui explique peut-être un peu l’ascension stratosphérique d’un génie militaire corse, et le fait que sous le nom de Napoléon I, il pose sur sa propre tête une couronne d’empereur, avant de conquérir presque toute l’Europe. Suivant un petit problème dans une ferme à Waterloo, il disparait de la circulation, ce qui permet à la Restauration et à la Monarchie de Juillet de mettre fin à la première République. 

Which may help to explain the stratospheric rise of a Corsican military genius, and the fact that under the name of Napoléon I, he crowns himself emperor, before conquering almost the whole of Europe. Following a small issue at a farm in Waterloo, he disappears from view, which enables the Restauration and the July Monarchy to end the first Republic.

La deuxième République, bizarrement, commence avec un autre Napoléon. Louis, le neveu du précédent, donne à la France une seconde constitution, ce qui généralement produit une nouvelle République. Un des faits les plus marquants de cette période est l’abolition de l’esclavage sur le territoire français. Malheureusement, la famille Bonaparte frappe encore, et Napoléon III prend le pouvoir, déclare un Second Empire, et se débarrasse de la deuxième République. 

The second Republic, bizzarely, starts with another Napoléon. Louis, the previous one’s nephew, gives France a second consitution, which nornally produces a new Republic. One of the most interesting facts of this period is the abolition of slavery on all French territories. Sadly, the Bonaparte family strikes again, and Napoléon III seizes power, declares a Second Empire, and gets rid of the second Republic. 

Après la guerre franco-prussienne de 1870-1871, une troisième République voit le jour, et passe soixante-dix ans à essayer de décider quoi faire. Cette période connait la prospérité, mais est aussi instable, avec 18 gouvernements entre 1929 et 1939. Elle réussit à séparer l’État et l’Église, permet au chemin de fer de développer un réseau très important, et apporte à la France de nouveaux territoires sous la forme de colonies. Mais elle guide aussi les Français.e.s à travers deux Guerres Mondiales, et des événements qui divisent encore la population, comme l’affaire Dreyfus. L’occupation de la France par les forces allemandes et le régime de Vichy mettent fin à la plus longue des Républiques. 

After the franco-prussian war of 1871, a third Republic is born, and spends seventy years trying to figure out what to do. This period knows prosperity, but is also unstable, with 18 governments between 1929 and 1939. It manages to separate Church and State, allows the railways to develop a very extensive network, and brings new territories to France in the shape of new colonies. But it also guides the country through two World Wars and some events that still divide opinion, like the Dreyfus affair. The occupation of France by the German forces and the Vichy regime put an end to the longest of the Republics.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, la France se retrouve à peine guidée par un puissant groupe législatif et un président quelque peu cérémoniel. La quatrième République est faible, et ne sait pas comment gérer les conséquences du conflit qui a mis fin à la troisième. Un cabinet ministériel dure en moyenne six mois, et seize premiers ministres se succèdent entre 1946 et 1958. C’est dans cette atmosphère fébrile que la crise algérienne de 1958, qui décidera de la fin de l’emprise de la France sur ses colonies, mène à une crise bien plus généralisée.

After the Second World War, France finds herself guided by a powerful legislative group and a somewhat ceremonial president. The Fourth Republic is weak, and does not know how to manage the consequences of the conflict that ended the third. A Cabinet lasts on average six months, and sixteen prime ministers come and go between 1946 and 1958. It is in this febrile atmosphere that the Algerian crisis of 1958, which will decide of the end of the stronghold of France over her colonies, leads to a much more general crisis. 

Avec la situation algérienne en pleine ébullition, le Parlement est dissous, et le Général de Gaulle est rappelé au pouvoir. Une nouvelle constitution, qui décide de l’élection du Président au suffrage universel direct, donne naissance à la Cinquième République et à un Président qui devient une des plus puissantes personnes au monde : il choisit son premier ministre, contrôle les forces armées et l’arsenal nucléaire national, peut dissoudre le parlement et appeler la population à voter, par référendum, par exemple, quand bon lui semble.

With the Algerian situation reaching boiling point, Parliament is disolved, and General de Gaulle is called back at the helm. A new constitution, which pronounces on the election of the President through universal suffrage, gives birth to the Fifth Republic and to a President who becomes one of the most powerful people on the planet : he chooses his prime minister, controls the armed forces and the national nuclear arsenal, can disolve the parliament and call the population to cast their vote, by referendum, for example, whenever he likes. 

Voilà. Un petit précis historique sur la République Française. La question restante est : combien de temps durera la cinquième ? L’année prochaine, les élections nationales décideront peut-être de son sort, si par exemple Marine le Pen est élue, et décide de mettre en mouvement ses réformes prévues, telle que le moratoire sur toute immigration et Frexit. Passez me dire ce que vous en pensez, je serai très curieux de vous lire. A bientôt ! 

There you are. A little history summary on the French Republic. The remaining question is : how long will the fifth last ? Next year, the national elections will maybe determine its fate, if for example Marine le Pen is elected, and decides to get a move on her planned reforms, such as the moratorium on all immigration and Frexit. Drop by to let me know what you think about it, I will be very curious to read your answers. See you soon ! 

21 Jul

STONEHENGE

Comme certain.e.s d’entre vous l’auront peut-être remarqué sur les médias sociaux que je fréquente, j’ai récemment visité le magnifique et fascinant site de Stonehenge. Malgré l’avoir admiré à partir de ma voiture du point de vue de l’A303 (on a toujours le temps d’admirer les pierres tant les bouchons sont fréquents à cet endroit!), je ne m’y étais jamais arrêté. Et bien, c’est maintenant chose faite, et je m’en félicite vraiment, même si je dois de plates excuses à Monsieur tALK, oublié à la maison… 

Stonehenge As some of you might have noticed on my social media platforms, I have recently visited the magnificent and fascinating site of Stonehenge. Despite having admired it from my car, driving on the A303 (you always have time to admire the stones since traffic jams are frequent around there!), I had never stopped by. Well, it is now a done thing, and I really congratulate myself, even if I owe Monsieur tALK many excuses for having forgotten him at home…

Comme indiqué plus haut, la circulation autour du monument peut être problématique (je ne ferai pas ici cas pour ou contre le tunnel), mais elle ne m’a pas empêché d’arriver à l’heure indiquée sur ma réservation, mesure prise afin d’assurer la réouverture du site durant le “nouveau normal”, où le nombre de visiteurs est limité. Les bus qui font la navette entre le centre d’exposition et le cercle de pierres étaient bien vides, la plupart des gens préférant faire le kilomètre et quelque à pied, surtout par le beau temps qui régnait ce jour-là. 

As indicated above, traffic around the monument can be problematic (I will not plead here for or against the tunnel), but it didn’t stop me from arriving at the time indicated on my booking, a measure taken so as to ensure the reopening of the site during the “new normal”, when visitors numbers are limited. The shuttle buses between the visitor centre and the stone circle were quite empty, most of the people opting to walk the mile between the two, especially on a great weather day as this one was. 

Le site lui-même, toujours aperçu de loin, se révéla être vraiment impressionnant, et m’a pour une raison inconnue beaucoup touché. Une autre mesure prise afin de préserver le monument, et, ces jours-ci, ses visiteurs, est la visite à sens unique qui vous fait contourner le site dans le sens des aiguilles d’une montre, et qui vous fait admirer la pierre “talon”, montrant grossièrement l’alignement du monument au moment du solstice d’hiver, avant de vous amener si près des pierres dressées que vous pourriez presque les toucher. 

The site itself, always glimpsed from afar, revealed itself to be really impressive, and, for some unknown reasons, touched me deeply. Another measure taken in order to preserve the monument, and, these days, its visitors, is the one way system which makes you go round in a clockwise direction, and lets you admire the heel stone, roughly indicating the alignment of the monument during the winter solstice, before leading you so close to the standing stones that you could almost touch them.

La présence de distributeurs de gel hydroalcoolique (à la forte odeur de whisky!), le port du masque et toutes les autres précautions devenues normales sont en fort contraste avec le site, qui a résisté à tant de choses depuis des millénaires, mais sont nécessaires à la visite du centre d’infirmation, fort bien conçu. Vous pouvez également télécharger gratuitement un commentaire audio qui est très informatif. 

The presence of sanitising gel (smelling strongly of whisky!), the wearing of a face mask, and all the other precautions that have become normal all contrast strongly against the site, which has withstood so much throughout the millennia, but are essential to the visit of the information centre, really well put together.  You can also download a free audio commentary which is very informative. 

Je dois maintenant lire plus au sujet de ce lieu mystérieux, qui fascine depuis sa “découverte”, car j’aimerais en savoir plus non seulement sur l’origine des pierres et leur signification, mais aussi sur les vagues d’exploration successives qui essayent depuis longtemps d’expliquer le cercle de pierres monumentales, ainsi que le reste du site, qui s’étend tout autour. Après avoir attendu si longtemps pour ma première visite à Stonehenge, j’ai maintenant hâte d’y retourner, alors si ça vous intéresse, faites-moi signe: vous pourrez vous joindre à Monsieur tALK et moi pour un retour aux pierres. 

I must now read more about this mysterious location, which has fascinated people since its “discovery”, as I would love to know more not only on the origin of the stones and their meaning, but also on the successive waves of exploration which have been trying to explain the monumental stone circle, as well as the rest of the site, which surrounds it. After waiting for so long for my first visit to Stonehenge, I now look forward to going back, so if you are interested, let me know: you could join Monsieur tALK and me for a second visit to the stones. 

11 Jun

LE JOUR J

Le week-end dernier, j’avais les yeux humides en regardant ces hommes, droits comme des ‘i’ malgré leur âge, avancer lentement sur cette scène, devant un fond montrant des images du plus grand débarquement aérien et maritime de tous les temps. Il y a soixante-quinze ans, dans un effort surhumain, des milliers d’hommes prenaient part à l’assaut des plages normandes, pour libérer la France et le reste de l’Europe, occupés par les forces allemandes.

D-Day      Last weekend, my eyes were distinctively moist as I watched these men, straight as a pole despite their age, slowly walk towards the front of that stage, in front of screens displaying pictures of the largest air and sea operation of all times. Seventy-five years ago, in a superhuman effort, thousands of men took part in the assault of the Normandy beaches, to free France and the rest of Europe, occupied by German forces.

Même si les blessures ont cicatrisé, si les peuples sont maintenant amis, il est important de ne pas oublier, de se souvenir de ce qui s’est passé, et de célébrer les efforts de tous ceux qui se sont sacrifiés pour l’idée de la Liberté. L’anniversaire du débarquement des troupes américaines, canadiennes et britanniques sur les cinq plages de Normandie a réuni les anciens combattants. 

Even if the wounds healed, if the peoples are now friends, it is important not to forget, to remember what happened, and to celebrate the efforts of all those who sacrificed themselves for the ideal of Freedom. The anniversary of the landing of the American, Canadian and British troops on the five beaches of Normandy got the veterans together. 

Certains reviennent en France pour la première fois depuis 1944. D’autres n’ont jamais parlé de leur expérience à qui que ce soit, pour ne pas revivre les horreurs auxquelles ils ont été confrontés. Et pourtant ils sont là, leurs médailles brillant fièrement sur leur poitrine. Ils posent une couronne de coquelicots au pied des tombes de leurs camarades tombés au combat. Ils disent fort et haut qu’ils ne sont pas des héros: les vrais héros reposent là depuis 75 ans. 

Some are coming back to France for the first time since 1944. Others have never talked about their experience so as not to relive the horrors they witnessed. But they are here all the same, their medals proudly glinting on their chests. They lay a wreath of poppies on their comrades’ tombs, those who fell fighting. They say, clearly and proudly that they are not the heroes: the real heroes have been lying here for 75 years. 

Alors s’il vous plaît, laissez-moi me joindre à tout le monde, des dignitaires à vos arrières-petits-enfants, pour simplement vous dire: ‘Merci.’

So please, let me join everybody, from the dignitaries to your great-grandchildren, to simply say: ‘Thank you.’

26 Feb

UN DRÔLE DE RÊVE

La nuit dernière, j’ai fait un drôle de rêve. Il était tellement bizarre que je m’en suis souvenu, moi qui normalement ne me rappelle de rien de ce qui se passe dans ma tête quand je dors. Pour faire court,  j’étais en présence d’un grand homme, pour moi parmi les personnages les plus importants de l’histoire humaine: Napoléon Bonaparte. 

Last night, I had a funny dream. It was so bizarre that I remembered it, me who normally never remember nothing of what happens in my head when I am asleep. To cut a long story short, I was in the presence of a great man, for me among the most important characters of human history: Napoléon Bonaparte.

Je sais parfaitement que l’homme n’était pas un saint, loin de là, et que sa soif pour un pouvoir absolu causa d’innombrables souffrances. Mais malgré les campagnes disastreuses, les soldats morts au combat et la destruction presque totale, Napoléon a aussi laissé derrière lui une série de réformes qui continuent à illuminer les choses de nos jours. 

I know that the man was not a saint, far from it, and that his thirst for absolute power caused unimaginable suffering. But despite the disastrous campaigns, the soldiers dead in battle and the wholesale destruction, Napoléon also left behind a series of reforms that continue to illuminate things nowadays.

Le Code Civil des Français, dit le code Napoléon, par exemple, est un document si important que beaucoup de pays à travers l”Europe, et même le monde, l’ont utilisé pour rédiger leur code civil et leurs lois. Je sais que la conquête proposée de l’Egypte ne s’est pas très bien passée, mais c’est grâce à la pierre de Rosette, découverte pendant la campagne, que les hiéroglyphes ont enfin pu être déchiffrés.

The “Civil Code of the French”, a.k.a the Napoléon code, for example, is such an important document that a lot of countries across Europe, indeed the world over, used it to write their civil codes and their laws. I know that the proposed conquest of Egypt didn’t go to plan, but it is thanks to the Rosetta stone, discovered during the campaign, that hieroglyphs were finally deciphered.

Mais ce qui m’impressionne le plus chez Napoléon Bonaparte, c’est que ce jeune homme, intelligent et déterminé, à appris à parler, à lire et à écrire le français à l’école, avant d’imposer son intellect et son génie militaire non seulement sur la France, mais aussi une grande partie de l’Europe. Comme quoi, c’est fou ce que l’on peut accomplir si on y met du sien. 

But what impresses me most about Napoléon Bonaparte is that this young man, intelligent and determined, learned to speak, read and write French at school, before imposing his intellect and his military genius not only over France, but also a major part of Europe. Which seems to prove that you can accomplish great things when you put your mind to it.

Ça n’est donc pas vraiment une surprise que je respecte Napoléon, ni même que je rêve de passer un peu de temps à ses côtés. Et vous, chers amis et lecteurs, quel personnage historique rêveriez-vous de rencontrer? Faites-moi signe et dites-moi tout. A bientôt!

It is therefore no surprise that I respect Napoléon, or that I dream of spending a little bit of time by his side. And you, dear friends and readers, which historical character would you dream of meeting? Give me a sign and tell me everything. See you soon! 

08 Oct

DE LA TÉLÉ À LA SCÈNE

La semaine dernière, dans le cadre du Festival Littéraire de Henley-on-Thames, j’ai eu la chance d’entendre la professeure Kate Williams parler de son nouvel ouvrage,  Rival Queens: The Bretrayal of Mary, Queen of Scots. Je dis la chance, car il y avait tellement  d’animation, de passion, de talent, d’intelligence, et d’humour sur la scène. Je pourrais continuer cette liste d’attributs qui décrivent tous Professeur Kate, mais vous aurez compris que j’ai été très impressionné par son éloquence!

From TV to stage.     Last week, as part of the Henley Literary Festival, I was lucky to hear Professor Kate Williams talk of her new book, Rival Queens: The Betrayal of Mary, Queen of Scots. I say lucky, because there was so much animation, passion, talent, intelligence and humour on the stage. I could continue with this list of attributes, all of which describe Professor Kate, but you will have understood that I was very impressed by her eloquence!

De tous les séminaires auxquels j’ai assisté cette année, et même l’année dernière et l’année d’avant, celui de Kate était tout simplement le meilleur. Le sujet m’intéressait, forcément, vu que j’avais acheté mon billet, mais il a été rendu d’autant plus fascinant à travers le fait marquant de cette présentation: la passion avec laquelle Kate (si je peux me permettre cette familiarité!) a présenté ledit sujet.

Of all the seminars I have attended this year, or even last year or the year before, Kate’s was quite simply the best. The topic was of interest to me, clearly, as I had bought a ticket, but it was made that much more fascinating through the striking fact of this presentation: the passion with which Kate (if I can be so bold!) presented said topic.

Pour moi, voir quelqu’un parler de ce qui les passionne d’une façon si simple et naturelle est impressionnant, au sens fort du terme. J’apprécie toujours de voir un(e) bon(ne) prof, que ce soit dans une salle de classe, sur scène, ou à la télé. Et quand ce/cette prof est souvent dans une salle de classe, à la télé, ET sur scène, comme Kate, c’est encore mieux! L’histoire de Mary, reine d’Ecosse, bien que tragique, est tellement pleine d’aventure, d’intrigue, de drame, et d’intérêt que je me suis bien sûr procuré le livre illico à la fin de la présentation.  

For me, to see someone talk about what fascinates them in such a simple and natural fashion is impressive, in the strong sense of the term. I always love to see a good teacher, whether it be in a classroom, on stage or on TV. And when this teacher is often in the classroom, on a stage AND on TV, like Kate, that’s even better! The story of Mary, Queen of Scots, although tragic, is so crammed full of adventure, intrigue, drama and interest that of course I got myself the book pronto at the end of the presentation.

Vu que l’auteure était présente, j’ai reçu une gentille dédicace et quelques minutes de son temps. J’avais tellement de questions dans ma tête que je n’en ai trouvé qu’une à poser: les lettres de Mary à Elizabeth, écrites principalement en français, sont-elles faciles à lire? La réponse de Kate: relativement! Avec un sourire coquin, Kate m’assure pouvoir les déchiffrer sans trop de difficultés, mais dit aussi ne pas être capable d’utiliser un français plus moderne avec la même confiance! Je suis libre pour vous donner quelques leçons, prodesseur…

Seen as the author was present, I received a kind autograph and a few minutes of her time. I had so many questions in my head that I only found one to ask: were Mary’s letters to Elizabeth, mainly written in French, easy to read? Kate’s answer: relatively! With a naughty smile, Kate assures me she can read them without too much trouble, but tells me also not being able to use a more modern form of French with the same confidence! I’m free for a few lessons, professor…

Mais je pense à vous aussi, chers amis et lecteurs: quelle(s) question(s) auriez-vous posée(s) à Kate? Dites-moi tout. Et si vous hésitez encore pour vos leçons, faites-moi signe aussi. A bientôt!

But I’m also thinking of you, dear friends and readers: which question(s) would you have asked Kate? Tell me everything. And if you’re still hesitant about your lessons, give me a ring, too. See you soon!

P.S. Je tiens à dire, avant de recevoir quelques messages et commentaires outrés, que Kate Williams elle-même a utilisé la photo qui illustre cet article sur son compte Twitter, et qu’elle m’a donné la permission de l’utiliser! 

P.S. I want to make sure you all know, before I receive various outraged messages and comments, that Kate Williams herself used the photograph which illustrates this post on her Twitter account, and that she gave me permission to use it!