22 Jan

UN BON BOUQUIN

Je ne lis plus assez. C’est un constat assez triste à faire, voire même effarant, mais c’est vrai. Mes étudiants, aussi sympa soient-ils, me tiennent occupé du matin au soir: préparation, corrections, cours eux-mêmes. Tout cela prend beaucoup de temps. Et en plus de ça, il me faut penser à ma présence sur les médias sociaux, qui occupent eux aussi une bonne partie de ma journée.

A good read     I don’t read enough anymore. It’s a sad state of affair, astonishing even, but it is true. My students, as cool as they are, keep me busy from morning to night: preparation, corrections, lessons themselves. All this takes a lot of time. And on top of that, I have to think about my presence on social media, which also keep me busy for a good chunk of the day.

J’adore tout ça, bien sûr, et offrir autant d’aide que je peux à tous ceux qui me le demandent me fait tellement plaisir. Les réponses de plus en plus nombreuses au quiz et autres petits exercices que je propose sur Twitter, Facebook et Instagram me disent également que vous êtes chaque jour plus en plus nombreux à essayer votre français avec moi.

I love it all, of course, and offering as much help as I can to all those who ask for it makes me very happy. The responses, more and more frequent, to the quiz and other little exercises I offer on Twitter, Facebook and Instagram also tell me that more and more of you are trying your French for size with me every day.

Mais je m’égare (encore une fois, bien entendu)! Car en fait, je voulais vous parler du fait que malgré mon amour pour la lecture, je n’ai pas beaucoup de temps à y consacrer ces temps-ci. Je lis surtout avant d’éteindre la lumière le soir, mais je suis souvent trop fatigué pour lire plus que quelques pages, alors même un bon bouquin ne suffit plus à me tenir éveillé!

But I digress (again, of course!). Because, actually, I wanted to tell you that despite my love of reading, I don’t have much time to devote to it these days. I read mostly before turning the light out, but I am often too tired to read more than a few pages, so even a great read is not enough to keep me awake!

Il y a bien sûr des exceptions à la règle, et Rough Music, un roman de Patrick Gale, y réussi haut la main. Je l’ai presque fini, et je n’arrive pas à m’en arracher. Pour une fois, je n’essaie pas de deviner ce qui va se passer, car l’action, le format et la prose de M. Gale m’emportent aussi facilement que le vent emporte une feuille morte. Je sais, pas terrible, comme image, alors je laisserai à Patrick Gale le soin d’écrire des choses plus jolies et efficaces.

There are of course exceptions to the rule, and Rough Music, a novel by Patrick Gale, manages without trying. I’ve almost finished it, and I can’t wrench myself from it. For once, I am not trying to guess what’s going to happen, because the action, the format and Mr. Gale’s prose are carrying me as easily as the wind picks up a dead leaf. I know, not a great image, so I will it to Patrick Gale to write prettier things, and more efficiently.

Aller, je retourne à son roman, même si je ne veux vraiment pas le finir si tôt, pour pouvoir commencer un autre bon bouquin dès que j’aurai fini celui-là. Je vous le recommande chaudement, ainsi que l’ensemble de son oeuvre, d’ailleurs. J’attends également vos recommandations. Bonne lecture, et à bientôt!

Right, I’m going back to his novel, even though I really don’t want to finish it so soon, in order to be able to pick up another good read as soon as I finish this one. I recommend it heartily, as well as the whole of his oeuvre, actually. I’m also expecting to receive your recommendations. Happy reading, and see you soon!

08 Oct

DE LA TÉLÉ À LA SCÈNE

La semaine dernière, dans le cadre du Festival Littéraire de Henley-on-Thames, j’ai eu la chance d’entendre la professeure Kate Williams parler de son nouvel ouvrage,  Rival Queens: The Bretrayal of Mary, Queen of Scots. Je dis la chance, car il y avait tellement  d’animation, de passion, de talent, d’intelligence, et d’humour sur la scène. Je pourrais continuer cette liste d’attributs qui décrivent tous Professeur Kate, mais vous aurez compris que j’ai été très impressionné par son éloquence!

From TV to stage.     Last week, as part of the Henley Literary Festival, I was lucky to hear Professor Kate Williams talk of her new book, Rival Queens: The Betrayal of Mary, Queen of Scots. I say lucky, because there was so much animation, passion, talent, intelligence and humour on the stage. I could continue with this list of attributes, all of which describe Professor Kate, but you will have understood that I was very impressed by her eloquence!

De tous les séminaires auxquels j’ai assisté cette année, et même l’année dernière et l’année d’avant, celui de Kate était tout simplement le meilleur. Le sujet m’intéressait, forcément, vu que j’avais acheté mon billet, mais il a été rendu d’autant plus fascinant à travers le fait marquant de cette présentation: la passion avec laquelle Kate (si je peux me permettre cette familiarité!) a présenté ledit sujet.

Of all the seminars I have attended this year, or even last year or the year before, Kate’s was quite simply the best. The topic was of interest to me, clearly, as I had bought a ticket, but it was made that much more fascinating through the striking fact of this presentation: the passion with which Kate (if I can be so bold!) presented said topic.

Pour moi, voir quelqu’un parler de ce qui les passionne d’une façon si simple et naturelle est impressionnant, au sens fort du terme. J’apprécie toujours de voir un(e) bon(ne) prof, que ce soit dans une salle de classe, sur scène, ou à la télé. Et quand ce/cette prof est souvent dans une salle de classe, à la télé, ET sur scène, comme Kate, c’est encore mieux! L’histoire de Mary, reine d’Ecosse, bien que tragique, est tellement pleine d’aventure, d’intrigue, de drame, et d’intérêt que je me suis bien sûr procuré le livre illico à la fin de la présentation.  

For me, to see someone talk about what fascinates them in such a simple and natural fashion is impressive, in the strong sense of the term. I always love to see a good teacher, whether it be in a classroom, on stage or on TV. And when this teacher is often in the classroom, on a stage AND on TV, like Kate, that’s even better! The story of Mary, Queen of Scots, although tragic, is so crammed full of adventure, intrigue, drama and interest that of course I got myself the book pronto at the end of the presentation.

Vu que l’auteure était présente, j’ai reçu une gentille dédicace et quelques minutes de son temps. J’avais tellement de questions dans ma tête que je n’en ai trouvé qu’une à poser: les lettres de Mary à Elizabeth, écrites principalement en français, sont-elles faciles à lire? La réponse de Kate: relativement! Avec un sourire coquin, Kate m’assure pouvoir les déchiffrer sans trop de difficultés, mais dit aussi ne pas être capable d’utiliser un français plus moderne avec la même confiance! Je suis libre pour vous donner quelques leçons, prodesseur…

Seen as the author was present, I received a kind autograph and a few minutes of her time. I had so many questions in my head that I only found one to ask: were Mary’s letters to Elizabeth, mainly written in French, easy to read? Kate’s answer: relatively! With a naughty smile, Kate assures me she can read them without too much trouble, but tells me also not being able to use a more modern form of French with the same confidence! I’m free for a few lessons, professor…

Mais je pense à vous aussi, chers amis et lecteurs: quelle(s) question(s) auriez-vous posée(s) à Kate? Dites-moi tout. Et si vous hésitez encore pour vos leçons, faites-moi signe aussi. A bientôt!

But I’m also thinking of you, dear friends and readers: which question(s) would you have asked Kate? Tell me everything. And if you’re still hesitant about your lessons, give me a ring, too. See you soon!

P.S. Je tiens à dire, avant de recevoir quelques messages et commentaires outrés, que Kate Williams elle-même a utilisé la photo qui illustre cet article sur son compte Twitter, et qu’elle m’a donné la permission de l’utiliser! 

P.S. I want to make sure you all know, before I receive various outraged messages and comments, that Kate Williams herself used the photograph which illustrates this post on her Twitter account, and that she gave me permission to use it!

18 Sep

UN PEU DE LECTURE LÉGÈRE

Je ne me rappelle plus si je vous en ai déjà parlé, mais Monsieur tALK et moi sommes au beau milieu de notre nouvelle oeuvre. Je plaisante. Nous écrivons tout simplement un quatrième livre, et nous avons atteint le point où son titre provisoire ne me convient plus du tout, du tout. Alors, comme d’habitude, c’est vers vous, chers amis et lecteurs, que je me tourne.

Cette fois, ça n’est pas un livre d’exercices que je vous propose. Comment ça, ‘Awww!”? Vous en avez déjà trois à compléter, pleins de leçons de grammaire, de recettes et de jeux! Non, cette fois, je tenais à vous proposer quelque chose d’un peu différent. Alors même si l’idée n’est pas nouvelle, je vous offre un recueil de textes courts, en français et en anglais, pour vous aider à travailler vos pouvoirs de compréhension écrite.

Chaque texte sera en français sur la page de gauche, avec son équivalent en anglais sur la page de droite, pour une lecture en parallèle. Bien sûr, la façon d’approcher ces textes restera celle de votre choix, mais pour vous aider, je vous proposerai également une page de vocabulaire utile en contexte, ainsi que des questions de compréhension en anglais, pour vous aider à comprendre le texte original sans recourir à sa version anglaise. J’ajouterai aussi trois questions en français, afin d’approfondir le sujet de chaque texte, en vous invitant à y répondre en français avant de m’envoyer vos réponses pour que je puisse les corriger, si besoin est.

Qu’en pensez-vous, chers amis et lecteurs? J’espère vraiment que vous aimerez l’idée et les textes que je vous propose, mais j’ai aussi besoin de vous pour m’aider à choisir un titre pour cet ouvrage! Alors cogitez, pensez, réfléchissez et envoyez-moi vos suggestions, s’il vous plait!

 

A little light reading         I cannot remember if I have already told you about this, but Monsieur tALK and I are right in the middle of our new opus. I’m kidding. We are simply writing a fourth book, and we have reached the point where its working title is no longer worth its salt. At all. So, as always, it is to you that I am turning, dear friends and readers.

This time, it is not an exercise book that I offer you. What do you mean, “Awww!”? You already have three of them to complete, full of grammar lessons, recipes and games! No, this time I wanted to offer you something slightly different. So, even if the idea is not a new one, I give you a compendium of short texts, in French and in English, to help you work on your reading comprehension powers.

Each text will be in French on the left-hand page, with its equivalent on the right-hand page, for some parallel reading. Of course, the way you choose to approach these texts will be totally up to you, but in order to help you, I will also offer a page of useful vocabulary in context, as well as comprehension questions in English, to help you understand the original text without having to read the English version. I will also add three questions in French, so as to dig deeper into the topic of each text, inviting you to answer them in French before sending me your answers, so that I can correct them, if need be.

What do you think, dear friends and readers? I sincerely hope you will like the idea and the texts that I offer you, but I also need you to help me choose a title for this book! So cogitate, think, reflect on it, and send me your suggestions, please!