09 Feb

HANS ZIMMER

Mes lecteurs et lectrices assidu.e.s sauront que je ne travaille jamais dans un silence complet, car je n’arrive pas à me concentrer sans bruit de fond. C’est le cas au moment même où j’écris ces lignes, puisque je travaille confortablement debout avec dans les oreilles un concert du compositeur Hans Zimmer, sur scène avec environ soixante-dix musiciens et choristes. Ce qui m’étonne le plus, et la raison pour laquelle je vous en parle, c’est que je ne savais pas que ce maestro était responsable de tant de musiques de films !

Hans Zimmer My devoted readers will know that I never work in complete silence, because I cannot concentrate without background noise. It is the case at this very moment, as I am writing these lines, as I am working comfortably standing listening to a concert from the composer Hans Zimmer, on stage with about seventy musicians and a full choir. What surprises the most, and the reason for this post, is that I didn’t know that this maestro was responsible for so many film scores ! 

Je ne suis pas grand fan du roman, et guère plus de son adaptation cinématographique, mais j’adore vraiment la musique composée pour The da Vinci Code. Hans Zimmer a raconté qu’il avait tiré son inspiration des lieux où se déroule l’action du film. C’est ainsi que le morceau que je préfère, une variation sur le thème principal, est tout à la fin du film, quand le héros se rend à la pyramide du Louvre. Rien que d’y penser, j’en ai la chair de poule.

I am not a fan of the novel, and no more of the cinema adaption, but I truly love the music composed for The da Vinci Code. Hans Zimmer said that he had drawn inspiration from the locations where the action takes place in the film. That’s why the piece I adore the most, a variation on the main theme, is right at the end of the film, when the hero goes to the Louvre pyramid. Just thinking about it, I get goose bumps. 

J’adore aussi voir ce grand compositeur se pencher sur un genre que beaucoup considèrent inférieur. Ses musiques pour Kung Fu Panda et Spirit, l’étalon des plaines sont tout simplement parfaites. Comme pour un film conventionnel, je trouve que la musique d’un film d’animation est importante pour faire passer beaucoup d’émotion, ce qui est parfois difficile en l’absence d’acteurs et actrices. Mais je galope très facilement avec Spirit grâce à cette musique.

I also love to see this great composer tackle a genre that many think inferior. His scores for Kung Fu Panda  and Spirit, the Stallion of the Cimarron are quite simply perfect. Just as for a conventional movie, I find that the music for an animated movie is important to convey a lot of emotion, which is sometimes difficult in the absence of real actors. But I am easily galloping with Spirit thanks to this music. 

A la fin de ce concert, que j’écoute en boucle en ce moment, se trouve une autre composition que j’adore : la bande sonore pour la série des films des Pirates des Caraïbes. Je dois bien avouer commencer à me dandiner comme un fou dès les premières notes. C’est pour moi une excellente musique de film, car elle me transporte immédiatement dans l’univers qu’elle évoque. Et en plus, elle me met de bonne humeur, quelque chose de très précieux en ce moment.

At the end of the concert, which I have been listening in a loop for a while, you can find another piece that I love : the soundtrack for the Pirates of the Carribean movies. I must admit that I start to shimmy like a crazy person with the first chords. It is for me an excellent film score, because it immediately transports me to the universe it evokes. And on top of it, it makes me happy, something that is very precious these days.

Alors bien sûr je me dois de vous demander : aimez-vous les musiques de films ? Et si votre réponse est positive, me ferez-vous le plaisir de me dire quelle bande sonore vous fait frissonner, sourire, danser ? J’adore lire vos réponses en commentaire, et quand vous me faites signe sur Twitter ou Instagram, alors n’hésitez surtout pas à vous abonner et à venir causer, car je suis toujours disponible. A bientôt ! 

So of course I must ask you : do you like film scores ? And if your answer is positive, will you give me the pleasure to let me know which soundtrack makes you shiver, smile, dance ? I love to read your answers in your comments, and when you get in touch on Twitter or Instagram, so please do not hesitate to follow me and come chat, as I am always available. See you soon ! 

18 Mar

C’EST TOUT DÉCALÉ!

Sa bouche dit quelque chose et mes oreilles entendent autre chose: tout  est décalé pour cette actrice très célèbre! Parfois même, elle continue de parler en français alors que sa bouche anglaise, japonaise ou mexicaine s’est arrêtée il y a plusieurs secondes! Que se passe-t-il? Quelle est cette sorcerie? Rien de bien sinistre: le film que je regarde a été doublé en français. 

It’s all over the place! Her mouth says something and my ears hear something else: it’s all over the place for this very famous actress! Sometimes, even, she continues to talk in French when her English, Japanese or Mexican mouth stopped several seconds before! What is going on? What is this sorcery? Nothing sinister: the film I am watching has been dubbed in French.

Quand je dis que je le regarde, ça n’est pas pour bien longtemps, car je ne supporte que les films en version originale. Avec l’anglais et le français, c’est facile, je comprends les deux, je n’ai donc pas besoin des sous-titres. Mais avec toutes les autres langues, je préfère de loin lire les dialogues que de voir des lèvres bouger sans aucune relation avec ce qu’elles disent!  

When I say watching, it is not for very long, as I can only bear films in their original versions. With English and French, it’s easy, I understand both, therefore I don’t need the subtitles. But with any other languages, I prefer by far reading the dialogue rather than seeing lips move without any relation to what they are saying! 

Dans le pire des cas, quand je regarde par exemple un film tourné en anglais mais doublé en français, je deviens fou, car mon cerveau ne réussit pas à marier les deux langues en un tout cohérent. Je ‘comprends’ les lèvres anglophones, je peux les lire et les suivre, alors que mes oreilles francophones entendent quelque chose de très proche, mais quelque peu décalé! 

In the worst of cases, when I watch for example a film shot in English but dubbed in French, I go mad, because my brain cannot marry the two languages into a coherent whole. I ‘understand’ the english-speaking lips, I can read them and follow them, whereas my French-speaking ears hear something that’s very close, but somehow all over the place!

Cela dit, quelquefois, tout ça n’est pas très important. Par exemple, je peux très bien regarder un épisode des Simpsons en français. Je pense même que la voix de Marge est meilleure en version française (la VF) que dans la version originale (la VO). Et certains acteurs, comme Jodie Foster, peuvent se doubler eux-mêmes en français, ce qui arrange bien les choses pour moi. 

This being said, all this is not very important. For example, I can very well watch an episode of the Simpsons in French. I even think that Marge’s voice is better in the French version (or VF in French) than in the original version (or VO). And some actors, like Jodie Foster, can dub themselves in French, which makes it all the better for me.

Vous comprendrez cependant bien mon problème, chers amis et lecteurs, car je suis sûr de ne pas être le seul à ‘souffrir’ (n’exagérons rien tout de même!) de cette façon devant les chefs-d’oeuvre du septième art, comme on appelle parfois le cinéma en français. Alors je vous le demande: êtes-vous pour les films en VF ou en VO? Quand vous avez le choix, comment préférez-vous vos divertissements? 

You will however understand my dilemma, dear friends and readers, because I am certain that I am not the only one to ‘suffer’ (let’s not exaggerate that much!) that way in front of masterpieces of the 7th art, as we sometimes call cinema in French. So I’ll ask you: are you rather for films in VF or in VO? When you have the choice, how do you prefer your entertainment?

23 Jan

I’m a dreamer

It’s true, I am a dreamer. Not all the time, of course, the harsh realities of life see to that. But I love to dream, and I never wait to be asleep to do so. As I am one of the lucky people who get to work from home, and as I refuse to work in complete silence (that totally freaks me out!), I sometimes do my less demanding work in front of a film.

And last week, I watched a superb movie that made me dream. Hidden Figures, a film based on true events, tells the story of three extraordinary women working for NASA in the 1960s. This film made me dream because these women, who had to wait nearly fifty years to be recognised, changed more than their world. They changed the world.

They helped send the first American man in space, and ultimately to the Moon. They were mathematicians, computer experts and engineers. They were also wives, mothers, friends. And they were black. They made me dream because they didn’t take the status quo for granted, and also went to the Moon and back to change the way things ‘just were’.

They made me dream because they had the strength of their convictions behind them. One of my weaknesses is my lack of belief in myself, as a teacher, as a friend and as a valued member of his community, but these wonderful women have gone a long way to change that. Having learnt a lot from them, I am ready to follow their example, and realise I am a good teacher, a faithful friend and someone people can count on.

So ladies, from the bottom of my heart, thank you.

 

JE SUIS UN RÊVEUR

C’est vrai, je suis un rêveur. Pas tout le temps, bien sûr, vu que la vie me ramène vite à la réalité. Mais j’adore rêver, et je n’attends jamais d’être endormi pour le faire. Vu que je fais partie des chanceux qui travaillent depuis chez eux, et comme je refuse de travailler dans un silence complet (ça me rend complètement dingue!), quelquefois je vais mon travail le moins compliqué devant un bon film.

Et la semaine dernière, j’ai regardé un super film qui m’a fait rêver. Les Figures de l’Ombre, film basé sur des évènements réels, raconte l’histoire de trois femmes extraordinaires qui travaillèrent pout la NASA dans les années 60. Ce film m’a fait rêver parce que ces femmes, qui ont dû attendre presque cinquante ans avant d’être reconnue, ont changé plus que leur monde. Elles ont changé le monde.

Elles aidèrent l’effort pour envoyer le premier Américain dans l’espace, et plus tard sur la surface de la Lune. Elles étaient mathématiciennes, expertes en ordinateurs et ingénieures. Elles étaient aussi épouses, mère et amies. Et elles étaient noires. Elle m’ont fait rêver parce qu’elles n’ont pas accepté le status quo, mais ont aussi demandé la Lune pour changer les choses qui étaient ‘juste comme ça’.

Elles m’ont fait rêver parce qu’elles avaient le courage de leurs convictions. Une de mes faiblesses est mon manque de confiance en moi, en tant que prof, ami et membre de ma communauté, mais ces magnifiques femmes ont beaucoup fait évolué les choses. Ayant beaucoup appris grâce à elles, je suis prêt à suivre leur exemple, et accepter que je suis un bon prof, un ami fidèle, et quelqu’un sur qui on peut compter.

Alors mesdames, du fond du coeur, merci.