09 Jul

DES RECETTES

Certains d’entre vous sauront qu’il y a deux semaines environ, mon amie Julia et moi, habilement aidés de nos partenaires respectifs, étions responsables de la cuisson et de la vente de gâteaux pour les goûters de l’église à Hambleden, mon petit village. Si vous ne le saviez pas, je vous le dis pour que vous ne manquiez pas de passer par l’église un de ces dimanches. 

Recipes       Some of you will know that a couple of weeks ago, my friend Julia and I, ably assisted by our respective partners, were in charge of the baking and sale of cakes for the church teas in Hambleden, my little village. If you didn’t know, I am telling you so that you don’t fail to drop by the church one Sunday soon. 

Je vous en parle également car je voudrais vous poser quelques questions au sujet des recettes que vous aimez préparer, pour les vôtres, vos amis, pour la fête de l’école ou du village, ou pour une autre occasion spéciale. Vous repliez-vous sur des recettes que vous connaissez par coeur, de vielles recettes de famille, par exemple, ou essayez-vous de nouvelles recettes pour la première fois? 

I am also telling you this because I would like to ask you a few questions on the topic of the recipes that you like to prepare, for your loved ones, your friends, for the school or the village fête, or for another special occasion. Do you fall back on recipes that you can do with your eyes closed, old family recipes, for example, or do you try new recipes for the first time? 

Et ces nouvelles recettes, où les trouvez-vous? Faites-vous confiance aux magazines, aux recettes trouvées dans l’édition du week-end de votre journal préféré? Récupérez-vous ces fiches cuisine dans les supermarchés, comme ça, un peu au hasard? Et comment décidez-vous de mettre main à la pâte, si je puis m’exprimer ainsi? 

And these new recipes, where do you find them? Do you trust magazines, recipes found in the weekend edition of your favourite newspaper? Do you collect the recipe cards from supermarkets, just like that, a bit at random? And how do you decide to get elbow-deep in flour, if I may coin a phrase? 

En ce beau dimanche dont je vous parle plus haut, j’avais décidé d’essayer de nouvelles recettes trouvées dans un journal, dont un gâteau au chocolat vegan, et un autre au citron avec des myrtilles, mais aussi un far breton comme en faisait ma grand-mère, et un cake parisien au jambon, que ma mère fait très bien. Comme vous le voyez, un menu assez éclectique, que mes cobayes humains ont adoré, ce qui tendrait à prouver que ces recettes sont bonnes! 

On this delightful Sunday mentioned above, I had decided to try new recipes found in a paper, including a vegan chocolate cake, and another flavoured with lemon and blueberries, but also a far breton just like my grandmother used to make, and a cake parisien with ham, which my mum does very well. As you can see, quite an eclectic menu, that my human guinea pigs adored, which tends to prove that these recipes are good ones! 

Alors chers amis et lecteurs, dites-moi tout: d’où vous viennent les recettes que vous aimez cuisiner? Et qui sont vos cobayes préférés? Osez-vous essayer quelque chose de nouveau pour la première fois ou préférez-vous servir des recettes de famille, que vous connaissez sur le bout des doigts? Je vous écoute.

So dear friends and readers, tell me everything: where do the recipes come, that you like to bake and cook? And who are your favourite guinea pigs? Do you dare try something new for the first time or do you prefer to serve family recipes, that you always have at your fingertips? I’m listening. 

13 Feb

Macarons!

Dear friends and readers, let me tell you about Jake and Kate, my newest students. When he got in touch with me on Twitter, Jake had already hatched a very good plan: he was looking for a Christmas present which would enable him and his girlfriend to share a cool experience, while practising French. So he came over to the kitchen and we talked, and now it’s a done thing!

How great is that? It looked like the three of us were going to have a great time speaking French, and we did. For our first session, we baked macarons and got to know each other, all in French. Working on a recipe in French, chatting in French, preparing treats in French, and eating them in French (I think you get the gist of it), that’s the secret of a good kitchen session. The macarons were not a total success, if I am totally honest, but we managed a few, and they tasted good!

I absolutely love giving lessons via Skype, but having actual guests in the kitchen is even more fun. Interacting directly with people and seeing them lose all inhibitions while having fun is truly why I do what I do. Of course, receiving great compliments at the end of the session is also a great boost. The most common is ‘I didn’t know I could understand and speak so much French’, and other variations on the theme.

Come to think of it, I think having more people in the kitchen for conversation sessions would be a great idea, so I will investigate that further. MeetUp looks like a fun community, and I am sure that there are quite a few people in the Henley-on-Thames and Marlow area that would jump at the opportunity to come to my kitchen for a drink, a bite to eat and a chat, don’t you think?

 

MACARONS!

Chers amis et lecteurs, laissez-moi vous parler de Jake et Kate, mes nouveaux étudiants. Quand il m’a contacté sur Twitter, Jake avait déjà pensé à un super stratagème: il cherchait un cadeau de Noël qui leur permettrait, à lui et sa copine, de partager une bonne expérience, tout en pratiquant le français. Alors il est venu me voir dans ma cuisine, on a causé, et voilà, c’est fait!

C’est pas cool, ça? Je savais qu’on allait bien s’amuser tous les trois, à causer français, et ça a été le cas. Pour notre première leçon, on a préparé des macarons et on a fait connaissance, tout en français. Travailler sur une recette en français, causer en français, préparer des gâteries en français, et les manger en français (je pense que vous avez compris), voilà le secret d’une bonne session en cuisine. Les macarons n’ont pas été un franc succès, je vous l’accorde, mais on a en a réussi quelques uns, et ils étaient bons!

J’adore absolument donner des leçons sur Skype, mais avoir de vrais invités dans la cuisine est encore plus fun. L’interaction directe avec des gens et les voir perdre toute inhibition en s’amusant, voilà vraiment la raison pour laquelle je fais ce que je fais. Bien sûr, recevoir des compliments à la fin de la leçon fait aussi beaucoup de bien. Le plus courant est ‘Je ne savais pas je je pouvais comprendre et parler autant de français.’, et d’autres variantes sur le même thème.

Maintenant que j’y pense, je pense qu’accueillir plus de personnes dans ma cuisine pour des cours de conversation serait une une bonne idée, alors je vais regarder comment je pourrai faire ça. MeetUp a l’air d’être une bonne communauté, et je suis sûr qu’il y a pas mal de gens autour de Henley-on-Thames et Marlow qui apprécieraient de pouvoir venir dans ma cuisine pour un verre, un morceau à manger et un peu de conversation, vous ne croyez-pas?