Monsieur tALK goes walkabout

The #LimeOnaBike’s fans will be aware that he recently took a little trip on board the gorgeous ship Queen Elizabeth, part of the Cunard fleet. And I am happy to report that he had a grand old time of it. Of course, the sheer luxury of such a cruise ship did help enormously, but what Monsieur tALK liked most were the excursions I had organised for him.

First came our stop in Vigo, from where we took the bus out to Santiago de Compostela for a lovely visit to the old quarter, the cathedral, and all the other attractions. He marveled at the similarities between the street music he heard there and traditional Scottish music, which he adores, and I explained to him that this is due to the presence of the same strand of culture all along the Celtic Fringe, a notion he liked very much.

Then it was onwards to Portugal, with stops in Lisbon and Porto, to which he was looking forward, due to his fondness for pasteis de nata, the world-famous Portuguese custard tarts. I had to stop him after he ate 4 of them in one sitting, reminding him that all cute that he is, he is the ‘face’ of ALK and had to remain presentable!!

Both stops were blessed with handsome weather and we had a great time walking around both cities, taking in the sights and the culture. When I say ‘walking’, I mean ‘being carried’, as Monsieur tALK’s little legs would have fallen off, should I had asked him to walk everywhere. He was of course charm personified everywhere he went and he met many new admirers and friends…

The last stop of the cruise was in the port of Cherbourg, on the Cotentin peninsula, from where we went to visit Sainte-Mère-Eglise and its Airborne Museum, a windy and history-laden Utah Beach and the Azeville battery, where we learnt, among a hundred other interesting facts, that the German concrete blockhouses were once painted to help them blend in the Normand countryside.

When finally it was time to go home, the Lime was happy to sit on the ton of luggage he had managed to take with him, and be driven home. But worry not, he is already contemplating his next cruise…

 

 

MONSIEUR tALK PART EN BALADE

Les fans du #CitronVertàVélo sauront qu’il a récemment fait un petit voyage à bord du superbe Queen Elizabeth, qui fait partie de la flotte de la compagnie Cunard. Et je suis ravi de rapporter qu’il s’y est bien amusé. Bien sûr, le pure luxe d’un tel vaisseau de croisière aide énormément, mais ce que Monsieur tALK a apprécié le plus, ce sont les excursions que j’avais organisées pour lui.

La première fut à Vigo, d’où nous avons pris le bus pour Saint-Jacques-de-Compostelle et une belle visite dans le vieux quartier, à la cathédrale et à toutes les autres attractions. Il s’est étonné de la ressemblance entre la musique de rue qu’il a entendue et la musique écossaise traditionnelle, qu’il adore, et je lui ai expliqué que cela venait de la présence de branches cousines de la culture celte tout au long du littoral, ce qui lui a beaucoup plu.

Puis ce fut au tour du Portugal, avec des arrêts à Lisbonne et Porto, qu’il attendait avec impatience, dû à son goût prononcé pour les pasteis de nata, les petits flans portugais connus dans le monde entier. J’ai dû lui demander d’arrêter d’en manger après 4 en un seul coup, en lui rappelant que tout superbe qu’il est, il est la ‘figure de proue’ d’ALK et se devait de rester présentable!!

Ces deux arrêts furent bénis de beau temps, et on a beaucoup aimé marcher autour de ces villes, en absorbant les vues et la culture. Quand je dis ‘marcher’, je veux dire ‘être porté’, car les petites jambes de Monsieur tALK n’auraient pas pu le porter si je lui avais demandé d’aller partout à pied. Il fut bien sûr le charme incarné partout où il est allé et il a rencontré pas mal d’admirateurs et de nouveaux amis…

La dernière escale était dans le port de Cherbourg, sur la péninsule du Cotentin, d’où nous avons pu visiter Sainte-Mère-Eglise et son Airborne Museum, Utah Beach, venteuse et chargée d’histoire, et la batterie d’Azeville, où nous avons appris, parmi une centaines de nouveaux faits intéressants, que les blockhaus en béton allemands étaient peints pour les aider à se fondre dans le paysage normand.

Et quand il a finalement été temps de rentrer au bercail, le Citron Vert a été bien content de rester assis sur la tonne de bagages qu’il avait réussi à emporter, et d’être reconduit à la maison. Mais ne vous en faites pas pour lui, il contemple déjà sa prochaine croisière.

  • Alexis

    Ah, l’adorable M. tALK! Je suis ravie qu’il ait bien profité des vacances!

    • ALK

      Merci Alexis. Il en profite toujours, ne t’inquiète pas!

  • anick.dabet@free.fr

    Tu as très bien décrit la croisière ou plutôt Monsieur tALK. Très belles photos et belles mises en scène. Bravo mon fils.