Down memory lane

For Marcel Proust, the smell of a madeleine did it. One sniff, and he was way down Memory Lane. Smells do the same thing to me, of course, but with me, it’s also about taste. And this week, I received something in the post that took me a long way down that very same lane…

After connecting on Twitter, the super nice people at thetreatboxcompany.co.uk sent me a little box of delights, and once I had stopped smiling and admiring the box itself, I finally opened it. And there I was, 8 years old again, with everything I needed to make me feel happy on a grey London day: sweets, chocolate, stickers, a colouring book and the pencils to go with it, and TWO of those little polystyrene planes I spent hours playing with on holidays.

You know the scene in Amélie, where the guy starts blubbering when he finds his treasure box again? Well, I was like that, but with smiles instead of tears. These treats really transported me back to many a happy day spent playing, laughing and meeting new friends in the south of France, where we used to go on holidays.

All that power to make you happy and transport you back in time is contained in one of those little boxes and arrives with the mail. How cool is that? So whether you know (or are!) a little princess, a football-mad little one, or a pirate in the making, go and have a look at The Treat Box Company website, you’re bound to find something that will please the little ones and the (much) older ones alike. Because, deep down, we’re all kids…

 

L’ALLÉE DES SOUVENIRS

Pour Marcel Proust, l’odeur d’une madeleine suffisait. Un coup de nez, et il descendait l’Allée des Souvenirs. Bien sûr, les odeurs me font la même chose, mais pour moi, c’est aussi une affaire de goût. Et cette semaine, j’ai reçu un petit quelque chose par la poste qui m’a déposé dans cette même allée…

Après être entrées en contact sur Twitter, les super gentilles personnes derrière thetreatboxcompany.co.uk m’ont envoyé une petite boîte pleine de friandises, et une fois que j’avais fini de l’admirer et de sourire comme un bêta, je l’ai ouverte. Et je me suis revu, comme à huit ans, avec tout ce dont j’avais besoin pour me rendre heureux pendant une journée londonienne bien tristounette: des bonbons, du chocolat, des autocollants, des coloriages et les crayons qui vont avec, et DEUX de ces petits avions en polystyrène avec lesquels je jouais pendant des heures en vacances.

Vous vous rappelez de la scène dans Amélie, où le gars pleure à chaudes larmes quand il retrouve sa boîte à trésors? Ben c’était moi, mais avec un gros sourire au lieu des larmes. Ces friandises m’ont vraiment aidé à retrouver ces jours heureux passés à jouer, à rire et à me faire de nouveaux copains dans le sud de la France, où nous passions nos vacances.

Et tout ce pouvoir capable de vous rendre heureux et de vous faire remonter le temps est contenu dans une petite boîte et arrive chez vous par la poste. C’est pas cool, ça? Alors, si vous connaissez (ou êtes!) une petite princesse, un fou du foot ou un apprenti pirate, allez faire un tour sur le site de The Treat Box Company, vous êtes sûrs d’y trouver quelque chose qui plaira aussi bien aux tout petits qu’aux (beaucoup) plus grands. Parce que, au fond, on est tous des gamins…

  • Anick

    Super blog, comme d’habitude. Je me souviens aussi de ces petits avions quand vous étiez gamins…