A guilty pleasure on TV

It’s confession time again, and this time, my thoughts have turned to the television. As I am typing this, an American cooking programme is showing on the Food Network and I am transfixed. The Pioneer Woman is on, and I simply have to watch her cook her way through a very American repertoire for her family, her friends and all the ranch workers. As she puts it, she lives in the middle of nowhere, on a huge cattle ranch, with her husband and four kids, and she cooks a lot.

Nothing is low fat or sugar free, and I am sure Mrs. Drummond will not mind me saying that it is not very sophisticated cuisine she is preparing day in, day out, but I simply admire her for the way she provides for her kin. She cooks with love and shops in bulk, goes for easy soups and amazing-looking burgers, uses a lot of infamous plastic cheese and goes Tex-Mex a lot. And yet I like her, because she does it all with great integrity and a lovely manner: she makes no excuses about cooking what her family likes to eat, and I love that. So here’s to you, Pioneer Woman!

The other American food programme that has me transfixed is called The Barefoot Contessa, which is the screen name of Ina Garten, a former White House employee. She also cooks American fare, and is equally fascinating. But here the comparison between the two ends, as the Contessa lives, cooks and entertains differently, in a famous posh part of the East coast of America, not in the wild wild West…

I have to admit I struggle a lot more watching Ina chortle her way through rather ghastly ‘themed’ shows, helping gormless young ladies prepare for dinner parties for their interior decorator friends, or serving hammer-shaped cookies to the builders throwing up a new barn on her extensive property. So I tend to switch the TV off, as even I have limits to how many food programmes I can stomach!

 

PETIT PLAISIR A LA TELE

C’est encore une fois l’heure des confessions, et cette fois, mes pensées se tournent vers la télévision. Alors même que j’écris, je regarde un programme de cuisine américaine sur la chaîne Food Network, et je suis fasciné. C’est The Pioneer Woman, et je dois simplement la regarder préparer des plats de son repertoire américain pour sa famille, ses amis et tous les employés du ranch. Comme elle le dit elle-même, elle habite au milieu de nulle part, dans un énorme ranch à bétail, avec son mari, ses quatre mômes, et elle fait beaucoup à manger.

Ça n’est pas de la cuisine légère ou sans sucre, et Mme Drummond ne m’en voudra pas si je dis que ça n’est pas très sophistiqué non plus, ce qu’elle fait tous les jours, mais je l’admire tout simplement pour la façon dont elle s’occupe de sa couvée. Elle fait la cuisine avec amour, les course en gros, choisit des soupes simples et des burgers ahurissants, utilise plein de fameux fromage-plastique et va du côté Tex-Mex assez souvent. Et pourtant, je l’aime bien, parce qu’elle le fait avec intégrité et agréablement: elle ne s’excuse pas du fait qu’elle cuisine ce que sa famille aime manger, et j’aime ça. Alors à la vôtre, Pioneer Woman!

L’autre programme américain qui me fascine s’appelle The Barefoot Contessa (la Comtesse aux Pieds Nus), le nom de plume d’Ina Garten, ancienne employée à la Maison Blanche. Elle aussi a un répertoire très américain, et est tout aussi fascinante. Mais là s’arrête la comparison, vu que la comtesse habite, cuisine et reçoit différemment, dans une région très chic de la côte est des Etats-Unis, pas au Far West…

Je dois admettre que j’ai du mal à regarder Ina ricaner pendant tout un programme, en aidant des gourdes préparer un repas pour leurs copines décoratrices d’intérieur, ou en donnant des biscuits en forme de marteau aux ouvriers qui lui construisent une nouvelle grange sur son énorme propriété. Alors j’ai tendance à éteindre la télé, car même mon estomac a des limites en matière de programmes de cuisine!

  • Alexis

    Sais-tu que j’aime bien les émissions de cuisine aussi? Hahaha! “The Barefoot Contessa” est l’une de mes préférées aussi. La voix calme de Mme. Garten est très relaxante, non? Hahaha! Mais, honnêtement, je préfère les émissions de cuisine anglaises. J’aurais aimé cuisiner comme Nigella Lawson. Sa passion pour la cuisine est très évidente. J’aime bien aussi les émissions de Jaime Oliver et « The Fabulous Baker Brothers ».

    • Je ne trouve pas la voix d’Ina relaxante, et surtout pas la façon dont elle ricane!! Je préfère de loin Ree Drummond!