The heart of the matter

Artichokes are fun. How’s that for an opening statement? In French, there is a great saying for all of you romantics out there: il a un vrai coeur d’artichaut. That means that the said il (it could of course be an elle) tends to fall in love very easily. The heart of the artichoke is the best part of it, but getting to it is far from easy, making the saying a bit of a tall tale. But never mind, it’s just a saying.

The artichoke fields are everywhere in Brittany, and an amazing sight they are, too. Shame we have to eat them before the proud buds turn into an amazing purple flower. But they are delicious, their subtle flavour enhanced by the tangy vinaigrette usually served with them. As you dip each ‘leaf’ into the sauce and savour the soft flesh, you do get closer to the heart. But first, you must remove the foin, or choke. Once that’s done, you are left with your reward, and after slaving away to get there, it is only right you should fall in love with it.

The late Coluche (look him up, a real character) once said that he loved artichokes for the simple fact that it is the only dish where you have more on your plate when you have finished than when you started! Yet another good reason to lose your heart to the humble and wonderful artichoke.

UN VRAI COEUR D’ARTICHAUT

Les artichauts sont cool. Ça vous plaît comme début? Pour tous les romantiques qui me lisent, laissez-moi vous rappeler l’expression: il a un vrai coeur d’artichaut. Comme vous le savez sûrement, cela veut dire qu’il (ça pourrait bien sûr être une ‘elle’) tombe amoureux très facilement. Le meilleur de l’artichaut, c’est le coeur, mais l’atteindre n’est pas facile, ce qui fait que l’expression ment parfois. Mais ça n’est qu’une expression.

Il y a des champs d’artichauts partout en Bretagne, et ils sont magnifiques. Il est presque dommage que nous les mangions avant que ces fiers boutons ne deviennent d’admirables fleurs violettes. Mais ils sont délicieux, leur saveur delicate mise en valeur par la vinaigrette relevée que je sers d’habitude pour les accompagner. De ‘feuille’ en ‘pétal’ que vous trempez dans cette sauce, vous vous rapprochez du coeur. Mais avant de le savourer, vous devez vous débarrasser du foin. C’est fait? Voilà votre récompense, et après tout ce travail, il semble normal qu’il vous donne son coeur.

Coluche a dit un jour qu’il adorait les artichauts, pour le simple fait que c’est le seul plat où votre assiette est plus chargée après le repas qu’avant de le commencer! Encore une bonne raison pour tomber sous le charme du merveilleux artichaut.

  • Joséphine

    Un principe que je trouve fabuleux! Le seul problème pour moi: retirer le foin avant de cuire les artichauts, je ne vois pas trop comment faire!! Je regarderai cela de plus près la prochaine fois que je ferai des artichauts! C’est une belle recette! Bisous

    • Pour un jeune artichaut, après avoir utilisé un couteau très tranchant pour retirer les feuilles, j’utilise une petite cuillère pour enlever le foin. Normalement, ça n’est pas très difficile!